Nouvel An et Epiphanie dans la tradition catalane

Depuis quelques année il parait que ce soit devenu une habitude celle de passer les fêtes de Noel ou le Nouvel An dans une place européenne.

Dans l’imaginaire collectif certainement Barcelone n’est pas la première ville européenne à laquelle on pense pour les fêtes de Noel. Sur le podium généralement il y a les villes européennes comme Londres, Paris et Viennes mais,  justement pour cela il vaut la peine de la récompenser.

Barcelone est lumineuse, latine et accueillante, digne d’une vrai « fiesta ».

Et patience s’il manque la neige qui est sans doute très scénographique, mais pour qui voyage et veut se déplacer librement, elle est très peu pratique.

Dans la capitale de la Catalogne vous ne courrez pas ce risque. Les températures à Noel ne descendent pas au dessous des 10° mais l’atmosphère que l’on respire à Barcelone, durant le mois de décembre et la première semaine de janvier, est quelque chose de magique.

Commençons tout de suite par dire qu’il y a une quantité énormes de lumières et surtout les rues principales de la ville depuis la Rambla jusqu’à Port Vell, en passant par le Passeig de Gracia, s’illuminent en offrant un spectacle tout à admirer. Tous les magasins participent à cette scène de lumières et on ne peut que rester extasiés par le charme que ces illuminations attribuent au centre.

Mais que faire à Barcelone durant les fêtes ? Surement vous ne pouvez pas oublier la crèche plus belle de Barcelone, celle de Place St.Jaume, mais aussi le Marché de Santa Llùcia sur Avinguda de la Catedral. C’est la foire plus ancienne que l’on connaisse en Catalogne. Le marché dans lequel il est possible de trouver tout le nécessaire pour meubler la maison et pour adoucir le Noel avec des objets artisanaux. Il est ouvert depuis la fin novembre et en général il ferme le 23 décembre. Mais celui de Santa Llùcia n’est pas le seul marché à Barcelone durant les fêtes, aussi la Fira de Nasdal, près de la Sagrada Familia, est très belle, et une balade dans cette zone est vraiment nécessaire.

barcelona noel

 Photo CC BY-SA de Kathryn Greenhill

Mais allons directement vers la nuit plus longue de l’année, la nuit de Nouvel An. Il parait que les nuits à Barcelone soient interminables. Imaginez qu’est-ce que peuvent devenir celles de Saint Sylvestre dans la ville plus vive et joviale d’Europe. Rue affolées et gens qui continuent à fêter jusqu’au matin suivant. Même pour le dernier jour de l’année il est possible de souper à base de tapas, verres de vin ou sangria et puis se lancer à la découverte de Barcelone nocturne parmi les quartiers et les nombreux différents locaux avec un party toujours différent. Il y en a pour tous les gouts.

L’habitude est celle de manger en ville 12 grains de raisin à minuit, un grain pour chaque touche d’horloge. Il parait que ça porte chance pour l’année qui doit arriver. Le tout rigoureusement arrosé avec un bon ver de Cava, typique vin mousseux espagnol.

Le centre historique est plein de fêtes. Il suffit de choisir la plus adéquate. Parmi les endroits où passer minuit il y a certainement le Port Olympique. Depuis ici il est possible d’admirer les merveilleux feux d’artifices et boire à la santé de la vieille année à Plaza Catalunya et puis après minuit, en route sur la Rambla, dans les ruelles étroites, destination de la movida par excellence pour catalans et étrangers.

barcelone lumières noel

 Photo CC BY-SA de Miquel González Page

Mais la vraie reine des fêtes nationales en Catalogne et en toute l’Espagne c’est le 6 janvier « El Dia de los reyes » (nos rois  mages). Cette fête, qui tombe le jour de l’Epiphanie, fête l’arrivée des rois mages à Bethléem avec leurs dons pour l’enfant Jésus, et c’est le jour espagnol traditionnel pour s’échanger les cadeaux. La majeure partie des enfants, et pas seulement eux, devra attendre ce jour pour le moment tant attendu de l’échange des cadeaux.

Chaque année, le soir du 5 janvier, les rois mages arrivent à Barcelone. La ville s’organise et leur réserve une accueillance splendide. Les rois mages arrivent en bateaux (la Sainte Eulalia, la sainte patronne de la ville) au port et toute la foule réunie attend avec ferveur. A’ attendre les mages, il y aussi les feux d’artifices et les coups de canons.  Une fois mis pied à terre, le maire de Barcelone leur donne symboliquement les clefs pour permettre l’ouverture de toutes les portes des maisons de la  ville, pour la distribution des dons. Vous pensiez que tout se termine ici? Non ! Celui-ci est seulement le commencent de la fête. Le défilé des mages en effet se déplace depuis le port vers les rues du centre de Barcelone, pour rejoindre la Fontaine Magique.

Tout au long du parcours, les enfants prennent les friandises jetées durant le défilé. Une parade de chameaux, éléphants et d’autres créations surréelles suivent les rois mages. Le tout entouré par de nombreux danseurs et musiciens. Le parcours de la Parade des trois rois mages est une sorte de Carnaval de Noel à ne pas rater. Une expérience qui ne se répète pas, qui vous fait sentir à nouveau enfant, même les plus grands. Un spectacle complètement différent de ce que l’on peut voir dans les autres capitales, cela confirme de combien Barcelone soit une ville atypique dans laquelle passer les fêtes. A’ la fin du défilé, la coutume veut que les enfants de la ville courent à la maison pour donner la bienvenue aux trois rois mages qui feront visite durant la nuit à sa maison. Les enfants laissent un peu de paille et d’eau pour les chameaux dans leurs chaussures. Le matin suivant ils se réveillent tôt et ils courent à contrôler si la chaussure est vide ou moins, et si ce qu’ils ont demandé dans leurs lettres est bien arrivé.

Les enfants qui durant l’année ne se sont pas bien comportés  ne recevront qu’un petit sachet de charbon (charbon doux). Celui-ci est donné aussi aux enfants sages pour leur rappeler de bien se comporter même l’année suivant. Nombreuses sont les  analogies avec notre Epiphanie qui remplit les chaussettes des enfants avec des friandises ou du charbon. Pour célébrer le jour des Rois Mages,  pour le déjeuner ou pour le diner, la tradition veut que l’on serve un particulaire type de dessert, « El Roscon de Reyes ».  Il s’agit d’un dessert typique catalan surmonté par une couronne, à l’intérieur de laquelle on trouve un roi en miniature ou une petite couronne, et qui a la chance de les trouver, est traité comme un roi pour le reste de la journée. Un autre prix (en générale un haricot) est caché dans le gâteau, et le malchanceux qui le trouve devra payer le gâteau l’année suivante.

barcelone dessert noel

Photo CC BY-NC-ND de Bianca Ferrari

Parmi les nombreux desserts n’oubliez pas le typique Turròn espagnol, le plat fort de Noel. Le plus traditionnel est celui avec les amandes, noisettes et miel, même si en réalité, maintenant nombreuses variété sont présentes. A’ essayer aussi les Polvorons.

Vous pensez encore à une autre destination qui ne soit pas Barcelone pour fêter le passage au Nouvel An ?

Pour d’autres idées et nouvelles destinations, visitez notre site : www.ok-ferry.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>