Nouvel-An en Grèce

Qu’est-ce qui peut nous pousser à choisir de passer le NOUVEL-AN EN GRÈCE? À cette question les réponses que nous pouvons donner sont nombreuses, car les avantages de se rendre en Grèce en hiver sont innombrables.

Nous vous donnons ci-après quelques exemples: déjà, pour commencer, il y a le facteur économique qui certainement est important pour tous, surtout ces temps-ci, avec la crise qui touche un peu tout le monde. Il est certain que la Grèce est plus fréquentée en été et que, dans la période hivernale, le flux des visiteurs diminue et par conséquent, pour attirer les touristes les prix baissent beaucoup et on peut donc économiser sur tout: pour le voyage, pour le séjour, que ce soit en hôtel ou en appartement, pour la location d’une voiture et, ne l’oublions pas, baissent aussi les prix des restaurants et des entrées dans les divers locaux nocturnes.

Le deuxième avantage est que, comme il ne fait pas trop chaud comme en été, on aura certainement plus envie de se balader et de visiter tous les lieux intéressants à voir; vu les températures on est peu tenté de se prélasser à la plage (les promenades sur les plages quasiment désertes ont de toutes façons un charme indéniable et cela vaut tout de même la peine de s’y rendre quelquefois).

Un autre avantage encore est le fait que nous ne trouverons pas la foule habituelle et cela rendra tout plus simple et agréable, à commencer par les déplacements en ville, mais aussi pour visiter les musées sans faire la queue et encore pour trouver facilement des tables libres au restaurant. Nous pourrions continuer à énumérer les divers avantages de se rendre en Grèce en hiver, mais il est temps d’entrer dans le vif du sujet.

On arrive en Grèce très facilement soit en avion soit en bateau (cliquez ici).

Du point de vue géographique c’est un pays très complexe, vu sa division en partie continentale et en partie insulaire; il s’agit de non moins de 2000 îles souvent réunies en archipels, réparties entre la Mer Méditerranée, la Mer Egee et la Mer Ionienne. Les villes et les îles grecques à visiter sont nombreuses mais certainement nous ne pouvons les décrire toutes ici; nous nous contenterons donc cette fois-ci de parler d’Athènes qui, à elle seule, offre un nombre incroyable de belles choses à voir.

Athènes est la capitale de la Grèce et compte le 35 pour cent de la population totale; cela est dû surtout au fait qu’il y a eu dans le passé assez récent une importante migration de l’intérieur du pays, surtout des campagnes.

Du point de vue touristique il y a à Athènes une très importante concentration de lieux historiques et de monuments intéressants à voir. Mais la ville, tout en étant riche en histoire et en mythes classiques, est aussi une ville très moderne. Pour bien apprécier cette caractéristique il suffit par exemple de se déplacer en métro. Il s’agit d’une oeuvre très récente, importante et fabuleuse, à vrai dire sans pareille. Elle a été réalisée en occasion des Jeux Olympiques de 2004.

Chaque station a été transformée en une sorte de musée underground. En effet sont exposés les objets d’art retrouvés pendant les travaux et cela rend chaque voyage en métro un exceptionnel parcours culturel. Il s’agit de sculptures, de murs byzantins et de statues des époques romaine et hellénique.

Il serait presque inutile de nommer le grand nombre de monuments historiques à voir à Athènes car ils sont célèbres dans le monde entier. Nous nous limiterons donc à indiquer par exemple l’Acropole, au coeur du centre historique, le colossal Parthenon, le Temple de Zeus, l’Arc d’Adrien, le site archéologique de Kearminos, l’Église de Karnikarea avec sa splendide architecture, le Temple d’Athena puis encore l’Académie d’Athènes qui se trouve au centre de la ville; il y en a tellement qu’il est quasiment impossible de les nommer tous.

Acropolis-Athens34Photo Domaine public

Mais Athènes est aussi une ville où s’amuser, encore plus à Nouvel-An. Le lieu le plus connu pour cela est certainement le quartier Plaka, très fréquenté par les touristes et qui se trouve juste sous l’Acropole. Les zones qui ont une movida plus animée sont le quartier de Psirri et celui de Gazi. Le premier est peut-être moins coûteux alors que le deuxième est plus à la mode. Puis il y a aussi Kolonari avec pas mal de jolies boîtes et encore les alentours de l’Université d’Athènes.

On peut aussi choisir d’aller au cinéma ou au théâtre. Il y en a une grande quantité vu que les Grecs aiment beaucoup s’y rendre. Pour les familles avec enfants il y a le fameux théâtre des ombres de Kargiokis. Pour ces familles il y a aussi beaucoup de parcs de jeux comme par exemple à Alimos ou au centre commercial de Parc Allou. Toujours pour familles, mais pas seulement, une bonne idée est celle de visiter le zoo de Attica où l’on peut voir beaucoup d’espèces d’animaux. Pour changer complètement de genre et à ce moment-là pour les adultes passionnés de jeu, il y a le Casino Mon Parnes  qui se trouve sur le Mont Parnitha.

En général la vie nocturne des habitants d’Athènes devient plus intense en hiver et cela surtout parce qu’en été beaucoup d’entres eux préfèrent séjourner sur les îles. C’est la raison pour laquelle il sera plus facile de mieux les connaître et d’avoir ainsi une vision plus réelle de leurs us et coutumes.

Pour la nuit de Nouvel-An les rues et places s’animeront pour les manifestations traditionnelles. Sur la Place Syntagma il y aura des feux d’artifice, puis des groupes folkloriques qui joueront et danseront le syrtaki, qui est une des plus connues danses traditionnelles grecques. Comment oublier la scène plus suggestive du film Zorba le Grec dans laquelle l’acteur Anthony Quinn ensorcelle tout le monde en dansant justement le syrtaki.

Athens_04_SyntagmaPhoto CC-BY-SA di A.Savin

Il est certain que c’est une danse entraînante et tous ceux qui seront sur la Place Syntagma la nuit de Nouvel-An difficilement résisteront à la tentation de se lancer dans quelques pas de danse.Cela sera une façon sympathique de participer à la fête.

Une tradition qui n’est pas seulement d’Athènes mais de toute la Grèce est celle d’aller de maison en maison en chantant et en tenant dans les mains des fruits de grenadier comme voeu de bonne année. Une autre tradition grecque est celle de manger la vassilopita. Il s’agit d’un gâteau en l’honneur de Saint Basile qui est le saint protecteur et qui est né justement le 31 décembre. Lors de la préparation du gâteau on y met une pièce de monnaie. Celui qui trouvera la pièce en mangeant le gâteau aura chance et bonheur.

On peut aussi choisir de passer la nuit de Nouvel-An dans les alentours d’Athènes dans une des boîtes sur la plage. De toutes façons, on pourra s’amuser partout, il n’y aura qu’à choisir.

La dernière chose à dire est à propos du climat: l’hiver n’est pas particulièrement rigoureux et dans les journées ensoleillées on peut même mettre seulement une shirt, mais le soir il fait naturellement frais et un manteau ou une veste fourrée sont nécessaires, surtout si on passera la nuit de Nouvel-An dans la rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>