Grèce: plats typiques

La Grèce, comme d’ailleurs tous les pays du bassin méditerranéen, est riche en spécialités culinaires savoureuses et, surtout, réalisées avec des matières premières locales, donc fraîches, souvent aussi économiques.
Il est très difficile qu’un touriste en vacances en Grèce soit déçu de son séjour à cause de ce qu’il aura mangé. Il est clair qu’il faut déguster les plats typiques et ne pas prétendre de manger, par exemple, les spaghettis ou le roastbeef.
La cuisine typique grecque est basée sur le territoire donc, par conséquent, on mangera du poisson, de la viande surtout de chèvre ou d’agneau, même si la viande de porc est tout de même présente; il y aura aussi beaucoup de légumes comme poivrons, tomates et concombres, ainsi qu’une grande quantité de dérivés du lait comme yaourts et fromages.
Dans tous les plats ne peuvent manquer les amandes et noix, tous les fruits secs mais aussi frais, comme par exemple les figues utilisées dans beaucoup de préparations.
Pour ce qui est des boissons, vu que le territoire est propice à la culture de la vigne, le vin ne manquera sûrement pas. Il y a un vin très particulier, apprécié soit par les Grecs que par les touristes, qui est aromatisé avec de la résine extraite des pins; ce vin est appelé retsina.
Une autre boisson typique grecque très aimée, surtout pour l’apéritif, est l’ouzo. Il s’agit d’un distillé de raisin qui a un peu le goût de l’anis; on le trouve un peu partout, surtout dans les tavernes.

L’huile d’olive est un autre produit très important pour la Grèce. Le territoire grec est en grande partie recouvert d’oliviers; en plus de l’huile, les olives sont habituellement consommées en grande quantité, et pas seulement par les Grecs: en effet les olives grecques sont connues et appréciées dans le monde entier. Presque tous les plats grecs contiennent des olives ou, à tout le moins, beaucoup d’huile d’olive. D’ailleurs tout le monde sait que dans tous les pays du Sud on préfère utiliser l’huile d’olive et non le beurre dans la préparation des plats.

Le yaourt grec est lui aussi important et de plus en plus vendu dans beaucoup de pays. Il est un peu différent des autres yaourts: il est fait avec le lait de mouton ou de chèvre et cela le rend un peu plus gras et dense. Le yaourt est utilisé dans beaucoup de spécialités culinaires grecques mais les Grecs le consomment surtout pour le petit-déjeuner, parfois avec du miel.
Partant toujours du lait de mouton ou de chèvre, on prépare la féta qui est le fromage typique grec. Son goût change d’après le temps passé depuis sa préparation: plus le temps passe, plus son goût devient intense et piquant.

La féta vient utilisée surtout dans les salades mais, mangée simplement avec un peu d’origan et d’huile d’olive elle est très savoureuse; elle peut être dégustée crue ou bien cuite, par exemple au four.

Le pain traditionnel grec est la pita. La pita est petite, plate et de forme ovale; on l’enroule comme un cornet pour pouvoir la remplir avec les différentes farces.

La gyros pita est une pita farcie avec de la viande de porc préalablement rôtie sur une immense broche (le nom vient de gyros qui signifie tourner). Nous sommes habitués à voir dans les villes du monde entier une préparation presque identique mais appelée kebab.

Pita_girosPhoto  CC-BY-SA 3.0 de Takeaway

Le souvlaki est une brochette  de viande d’abord marinée puis cuite au barbecue; la viande peut être de porc, d’agneau ou de poulet.

Le kontosouvli est un grand morceau de viande de porc mariné et fixé sur la broche puis, une fois la viande cuite, elle vient découpée en petits morceaux.

Le kokoretsi est fait avec les entrailles d’agneau ou de chèvre cuites au barbecue.

La moussaka est un plat à base d’aubergines, tout d’abord rôties puis disposées en couches dans un plat allant au four, alternées avec des pommes de terre; le plat est parfois enrichi avec de la viande hachée.

La yemista consiste en poivrons farcis avec du riz, parfumé avec de la menthe; là aussi on peut l’enrichir avec de la viande hachée.
On appelle isatziki soit la sauce, soit la salade, composée de concombres, yaourt et ail.

La salade grecque par excellence contient des olives kalamata, des tomates, poivrons, concombres et féta.

Le saganaki est une tranche de fromage ou de féta cuit dans une poêle jusqu’à l’obtention d’une croûte croquante sur la surface.

SaganakiPhoto CC-BY-SA 3.0 de Entheta

Le poisson est lui aussi très présent dans tous les menus et il est apprécié surtout cuit au barbecue.

La taramosalata est une salade très particulière à base d’oeufs de poisson.

Dans la cuisine traditionnelle grecque, une place très importante est réservée à la pâtisserie; elle est généralement très sucrée et contient souvent du miel et des fruits secs.
Les loukoumades ressemblent aux beignets: ils sont frits, saupoudrés de cannelle et imprégnés de miel. Le rizogalo est un gâteau à base de riz. Les kourabiedes sont des biscuits préparés surtout dans la période de Noël; l’ingrédient principal de ces biscuits est l’amande.

Ce qui ne peut absolument pas manquer pour suivre la tradition de Nouvel-An est la vassilopitta;au moment de sa préparation on met une monnaie dans la pâte: la personne qui la trouvera en mangeant aura un futur heureux et plein de chance (c’est du moins le souhait qui lui est fait).
Il y a encore beaucoup d’autres pâtisseries traditionnelles; la plupart d’entre elles est à base de pâte feuilletée et contient les fruits secs comme les figues, les dattes, raisin, noix et amandes puis le miel.
Cela vaut la peine de goûter toutes ces pâtisseries, sans trop penser aux calories!

(Pour rejoindre la Grèce en ferry-boat cliquez ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>