A’ la découverte de Tanger

Lorsqu’on parle de vacances au Maroc on pense surtout à Marrakech qui est l’une des destinations les plus connues du Maroc. Nous voulons plutôt découvrir Tanger qui, certainement, n’a rien à envier aux autres villes.

Tangier-500x375Photo  Domaine public

Nous commençons par dire que TANGER, anciennement appelée Tingis, est un port très important sur le Détroit de Gibraltar, au Nord du Maroc et de l’Afrique. Le Détroit de Gibraltar sépare le Maroc de l’Espagne et donc l’Afrique de l’Europe. Ici s’unissent la Mer Méditerranée et l’Océan Atlantique.

Grâce à sa position stratégique, la ville de TANGER a revêtu de tout temps un rôle très important, et ce surtout de 1923 à 1956, lorsqu’elle fut proclamée ville internationale.

Son passé historique est fait d’invasions et d’occupations de la part de différents peuples et nations; grâce à cela la ville est tout à fait cosmopolite: on y parle l’arabe, le français et l’espagnol.
D’ailleurs l’Espagne se trouve à moins de 14km. On peut arriver très facilement à TANGER en ferry-boat (cliquez ici). Le port se trouve très près de la gare et de la station des bus, donc le déplacement en ville et dans ses environs est tout à fait facile.

Le climat est méditerranéen et donc très agréable en toute saison. En hiver il peut pleuvoir, mais sans atteindre une grande intensité. Les températures minimales de  cette saison  sont d’environ 8 degrés et les maximales 17 degrés. En été on va de 20 degrés à 30 degrés aux heures les plus chaudes de la journée. Le taux d’humidité est assez élevé. La température de l’eau est d’environ 14 degrés en hiver et 22 degrés en été.

Partons maintenant à la découverte de la ville: du port on arrive assez rapidement à la Kasbah qui est une portion fortifiée de la Médina.

Nous trouvons ici le Musée de la Kasbah, appelé Dar Al Makhzen ou Palais du Sultan : il fut construit au XVIIe siècle et servit de résidence aux différents sultans. En 1992 le Palais a été transformé en musée ou plutôt en deux, vu qu’ il y a le Musée des Arts du Maroc et le Musée des Antiquités. Il y a ici les témoignages de la rencontre entre les cultures qui ont enrichi la ville. Dans les différentes salles sont aussi exposés des objets d’artisanat local: bijoux, vases, broderies et tapis kilim berbères; il faut absolument admirer les magnifiques portes en bois et les splendides mosaïques.

En continuant dans la Médina nous arrivons à la Grande Mosquée; il semblerait qu’à l ‘origine c’était un temple romain et que les Portugais y construisirent une église.
Dans le coeur de la Médina il y a une place appelée Petit Souk entourée de restaurants, bars et cafés; c’est ici que beaucoup d’artistes ont trouvé l’inspiration, par exemple Delacroix, Matisse, Joseph Kessel et Paul Bowles.

Dans la Médina encore il y a l’Old American Museum qui est aussi un centre de recherches et d’études.
Nous allons maintenant dans le quartier Marshan, au Musée Forbes, dans le Palais Dar El Mandoub; ce palais est un vrai joyau d’architecture mauresque du XIXe siècle. Le musée prend son nom du milliardaire américain Malcolm Forbes qui fit construire le palais.
Forbes recueillit une collection incroyable, de plus de 100.000 soldats de plomb, dans les représentations des plus célèbres batailles, comme par exemple celle de Waterloo.
Malheureusement on ne peut plus admirer toute cette collection car une partie a été vendue par les héritiers de Forbes. Le palais a été racheté par l’État et est destiné actuellement aux chefs d’état qui viennent à TANGER. Une curiosité encore: Forbes organisa ici, avec sa compagne de l’époque Liz Taylor, une fête d’anniversaire en grand style à laquelle participèrent beaucoup de personnages célèbres, du monde du spectacle et de la politique, internationaux.

La ville nouvelle est traversée par le Boulevard Pasteur qui est la rue principale de la ville moderne. Ici se trouvent tous les magasins et boutiques plus élégants. Il y a aussi la Place du Grand Souk avec son marché plein de couleurs et de sensations incroyables: le parfum des épices se mélange à celui de la viande grillée.

Pas très loin de là se trouve l’un des hôtels les plus beaux de TANGER; ici ont séjourné, entre autres, Winston Churchill et Rita Hayworth. Bernardo Bertolucci y a tourné quelques scènes du film « Le thé dans le désert », du roman  de Paul Bowles.

Tanger_Moschee-130x600Photo CC BY-SA 3.0 de Hedwig Storch

Encore dans la ville nouvelle nous trouvons la « Terrasse des Paresseux ». D’ici on peut admirer pendant la journée la vue splendide sur le port, la Médina, le Détroit et la côte espagnole; lorsque la nuit tombe, la movida rend ce lieu  encore plus animé.
Pour ce qui est des plages, on a un choix très vaste: il faut d’abord décider si on préfère la Mer Méditerranée ou bien l’Océan Atlantique.

En choisissant la Méditerranée on sera enchanté par les longues plages de sable qu’on trouvera passé le Cap Malabata, à moins de 10km.

En nous dirigeant de l’autre côté, vers Cap Spartel, sur l’Atlantique, nous trouvons la plage de Sidi Kacem; de là on arrive aux Caves d’Hercules: il s’agit de grottes naturelles formées par le mouvement des vagues sur la roche. La légende veut que là demeurait Hercule lorsqu’il sépara l’Europe de l’Afrique. Le billet pour visiter les grottes coûte très peu, mais du moment qu’ il y a beaucoup de touristes les environs sont pleins de vendeurs de souvenirs.
Plus loin il y a d’autres plages un peu cachées comme celle de Las Cuevas, où l’on peut trouver des petits restaurants, sans grand luxe, où manger du poisson frais grillé.
Il y a encore beaucoup de plages comme Tangier Beach et Dalia Beach; il n’est pas rare de voir des chameaux sur les plages; ils sont proposés aux touristes pour des promenades.
On peut aussi faire des tours en bateau et pratiquer tous les sports aquatiques. Il y a des écoles de surf, windsurf et kitesurf.

Pour tous ceux qui aiment l’aventure sont organisés des tours en 4X4. Les familles en revanche seront plus intéressées aux tours en quad-bike.
Le côté gastronomique des vacances n’est pas négligeable; ici on peut être tranquille: il y a une telle variété de plats que le seul problème sera celui de choisir.
Le passé historique a bien sûr influencé la gastronomie qui est un mélange des cultures gastronomiques européenne et africaine.
Les Arabes ont amené les épices; les Espagnols ont amené les olives et l’huile d’olive; les Français le pain, etc.
Beaucoup de plats typiques sont à base de mouton, d’agneau ou de chèvre qui sont élevés sur place en grande quantité. Il y a par exemple la tajine (nom de la casserole en terre cuite avec le couvercle à pointe) dans laquelle on fait cuire différentes viandes; le couscous ne peut pas manquer, avec sa viande et ses légumes; s’agissant d’une ville de mer, le poisson et les fruits de mer sont bien  sûr très appréciés.
Il y a de toutes façons un grand choix de restaurants, du plus économique au plus cher, chacun proposant sa propre culture gastronomique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>