Trapani Curiosités

Pourquoi ne pas décider de faire des vacances alternatives, dans des lieux qui offrent mer, plages, monuments historiques mais aussi quelque chose de différent?

La ville de Trapani est en mesure d’offrir tout ce que, habituellement, les villes de mer ont de beau et d’ intéressant à voir, mais sa particularité est celle de satisfaire aussi la curiosité de tous ceux qui désirent que leurs vacances, longues ou courtes qu’elles soient, deviennent une occasion de connaissance du territoire.

Nous commençons par préciser que Trapani se trouve dans la partie occidentale de la Sicile; on y arrive en ferry boat. Le port de Trapani est très important car c’est d’ici qu’on s’embarque pour rejoindre les Îles Egadi, l’Île de Pantelleria et même la Tunisie.
Il n’y a pas de doutes que les touristes qui viennent à Trapani trouvent ici tout ce qui rend agréables les vacances: la mer est splendide, les plages sont fabuleuses, les monuments sont intéressants et la cuisine typique est particulièrement savoureuse.

Nous voulons cependant décrire d’autres caractéristiques de la ville qui, à notre avis, ne laisseront personne indifférent: il s’agit des SALINES, des « TONNARE  » et de VILLA MARGHERITA.

LA Réserve Naturelle Intégrale des SALINES de Trapani et Paceco se trouve sur la côte, entre Trapani et Marsala.
Au temps des Pheniciens déjà on comprit l’importance économique que cette région pouvait recouvrir grâce au sel. En effet le sel devint un produit à exporter et commercialiser dans tout le bassin méditerranéen car on connaissait déjà ses propriétés qui permettaient la conservation des aliments. L’eau basse et très salée, les hautes températures associées au vent qui accélère l’évaporation donnaient un excellent résultat. Par la suite les Normands perfectionnèrent les méthodes d’extraction du sel. Aujourd’hui on peut encore admirer les moulins qui servaient à pomper l’eau et à moudre le sel. Si on a la chance de visiter les SALINES au coucher du soleil on pourra admirer un spectacle fantastique et très suggestif: les étendues de sel prennent des tonalités changeantes de couleur rose absolument incroyables, surtout dans les vasques où la cristallisation est presque terminée.
Le WWF qui a en gestion la Réserve a son siège à Nubia où se trouve aussi le Musée du Sel.

Riserva-Naturale-SalinePhoto CC-BY-SA 3.0 de tato grasso

Le « STAGNONE« , toujours dans la même zone, est une lagune très étendue entre Punta Alga et Capo S.Teodoro; ici il y a 4 îles: ISOLA LONGA qui est la plus grande, S.MARIA, S.PANTALEO et SCHOLA.
En plus de la beauté naturelle du paysage, on peut admirer plusieurs sortes d’oiseaux comme les flamants, les cigognes et, avec un peu de chance, les hérons de passage.

Sur toutes les côtes de la Sicile se trouvent les TONNARE et dans la zone de Trapani il y en a plusieurs; la plus grande est celle de Bonagia. Il s’agit de grands édifices où s’effectuait toute la transformation des thons pêchés; ces fabriques aujourd’hui abandonnées donnaient dans le passé du travail à des centaines de personnes, surtout dans la période de mai, lorsque arrivaient les bancs de thons; à ce moment-là les bateaux appelés « muciare » allaient au large pour lâcher les filets et, après les avoir retirés, procéder avec la « mattanza ».
Les TONNARE sont devenues aujourd’hui des musées d’archéologie industrielle; en les visitant on peut encore voir les vestiges des grandes barques et, même si elles sont aujourd’hui complètement rouillées, les grandes ancres en fer qui servaient à bloquer les filets au fond.

Notre troisième proposition est VILLA MARGHERITA.
Il s’agit d’un parc dans le coeur même de la ville; ce parc a été transformé en jardin botanique grâce à un projet auquel ont aussi participé les étudiants d’un lycée de Trapani.
Le parc est très grand: il est situé entre Viale Margherita, Via Palmerio Abate, Via Osorio et Via Spalti. L’entrée est du côté de Viale Margherita et, en suivant le parcours depuis Viale delle Palme (le nom est dû à la présence de splendides exemplaires de Phoenix Canariensis) on arrive aux différents secteurs, qui sont 4 en tout, chacun avec des plates-bandes de grandeurs et espèces botaniques différentes. Au centre des 4 secteurs se trouve la zone théâtre où, chaque été, se déroulent maints spectacles théâtraux et culturels. En continuant vers le fond du parc nous trouvons un délicieux petit lac, un zoo et deux volières. Il y a aussi un espace où les jardiniers cultivent les nouvelles plantes, en pot ou en pleine terre.

Villa-MargheritaFoto CC-BY-SA di Kroko

Dans le jardin botanique on a la possibilité d’admirer des arbres séculaires comme le Phoenix Dactylifera et les Ficus Microcarpa; mais on peut aussi découvrir de nouvelles espèces, comme la Tecomaria Capensis. Un arbre provenant de l’Île de Norfolk, l’Auracaria Heterophylla vit en parfaite harmonie avec une plante méditerranéenne comme le laurier-rose (Medium Oleander), qui existait déjà à l’époque greco-romaine. Sur le pourtour du parc il y a bien 76 exemplaires de Ficus Microcarpa; ces derniers sont d’ailleurs très présents sur tout le territoire de Trapani.
Visiter Villa Margherita est très agréable et reposant pour tout le monde, grands et petits.

Nous espérons vous avoir donné envie de visiter Trapani et de découvrir ces lieux différents et splendides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>