Tout ce qu’il faut voir à Thessalonique et environs

Il n’y a pas de meilleures vacances que celles où l’on peut réunir le relax, les beautés des sites, l’histoire, la culture et le divertissement.

La ville de THESSALONIQUE, avec ses caractéristiques, peut sans aucun doute satisfaire les désirs de tous les touristes.

THESSALONIQUE, ou en grec Thessaloniki, se trouve dans la Région de la Macédoine Grecque, sur la Mer Egee. Il s’agit de la deuxième ville grecque plus peuplée, après Athènes. C’est la raison pour laquelle Thessalonique est très animée; la ville offre cependant, surtout dans ses environs, la tranquillité et la beauté de ses sites naturels. On arrive à Thessalonique aussi en bateau, depuis plusieurs ports (cliquez ici).

Du point de vue historique nous pouvons dire par exemple que Alexandre Le Grand est né près de Thessalonique, et plus exactement à Pella. Dans le site archéologique de VERGINA il y a même la tombe de son père. Beaucoup d’objets trouvés lors des fouilles sont conservés au MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE de Thessalonique .

Il y a beaucoup de musées à visiter, tous très interessants: le Musée de la Culture Byzantine, le Musée d’État d’Art Contemporain, le Musée Ethnologique et des Arts Populaires, le Musée de Ataturk, la Galerie Municipale  d’Art de Thessalonique , le Musée du Cinéma, etc…

LE MUSÉE DU CINÉMA a été inauguré en 1997. Il est situé dans le port, dans un édifice près de la Place Aristoteleus. Le Musée conserve tout ce qui a un rapport avec le cinéma, en partant par les caméras et les projecteurs, et en continuant avec les photos et les posters de nombreux films,  puis encore différents équipements et accessoires cinématographiques ainsi que des colonnes sonores, pour arriver enfin à d’importantes archives. Il est même possible de visionner des films. Il vaut vraiment la peine d’y aller, d’autant plus qu’il n’y a pas de problèmes de budget pour les plus jeunes, du moment que l’entrée est libre.

Si l’on est particulièrement passionné de cinéma, il y a aussi le THESSALONIKI INTERNATIONAL FILM FESTIVAL qui se déroule au mois de novembre et qui comprend diverses sections; le prix consiste en une somme d’argent et, surtout, en une statuette en or (ou argent pour le deuxième prix) « Alexander ». Cette manifestation est très importante et les meilleurs metteurs en scène y ont participé, comme par exemple Sorrentino. Au mois de mars se déroule aussi le THESSALONIKI DOCUMENTARY FILM FESTIVAL.

La ville de Thessalonique possède plusieurs monuments et églises, la plupart en style byzantin.
L’Église de PANAGIA AGHIROPOIETOS date du Ve siècle. La Basilique chrétienne fut convertie en mosquée au XVe siècle. On peut admirer à l’intérieur de splendides mosaïques et des fresques du XIIIe siècle.
La plus grande église grecque, AGIOS DIMITRIOS, est dédiée au Saint Patron de Thessalonique. Elle fut détruite lors d’un incendie en 1917 et reconstruite en 1948. Sous l’église il y a une crypte qui était initialement un établissement thermal; c’est ici que fut emprisonné et torturé Saint Dimitrios.
La BASILIQUE DE SAINTE SOPHIE (AGIA SOFIA), du VIIIe siècle, était la Cathédrale de Thessalonique  puis, dès 1523, elle devint une mosquée pour être dédiée enfin au culte orthodoxe en 1912, après la libération de la ville. Ses mosaïques sont splendides, surtout ceux de la coupole qui remontent à l’an 885.

Agia_Sofia

Photo Public domain

LA TOUR BLANCHE, située dans la partie orientale de la côte, est l’un des monuments plus représentatifs de Thessalonique. Il s’agit d’une forteresse du XVe siècle. C’était en fait une prison où étaient pratiquées les tortures. Après la libération de la ville, dans le XIXe siècle,  la Tour fut peinte en blanc; le sens donné à cet acte était en fait celui de laver tout le sang qui y avait été versé. Actuellement la Tour n’est plus exactement blanche, mais elle a gardé son nom.

White_Tower_of_ThessalonikiPhoto  CC-BY-SA 3.0 de Ωριγένης

Depuis Thessalonique on peut assez rapidement arriver à plusieurs lieux particulièrement intéressants et beaux. Le MONT OLYMPE est la montagne la plus haute de toute la Grèce: l’une de ses 8 pointes atteint en effet 2918 mètres. Nous connaissons tous la mythologie et savons donc que le Mont Olympe était la résidence des dieux, mais, en restant dans notre monde moderne, nous sommes bien contents du fait que ces lieux magnifiques soient devenus un Parc National.

Toujours dans le thème de la nature, plus ou moins sauvage, on ne peut manquer de parler de la PÉNINSULE CHALCIDIQUE, au sud-est de Thessalonique. Le nom grec est CHALKIDIKI; il s’agit en fait de trois semi-péninsules qui s’avancent dans la Mer Egee et qui, ensemble, font penser à trois doigts d’une main. Chacune d’entre elles a des caractéristiques différentes, mais, de toutes façons, intéressantes.
La première est KASSANDRA e c’est aussi la plus fréquentée par les touristes internationaux; ici il y a des hôtels de luxe, mais aussi de simples campings. Le petit village de Afissos, entièrement construit en pierre blanche, est très suggestif.
SITHONIA est en revanche plus sauvage avec ses forêts qui arrivent jusqu’au bord de l’eau et les côtes irrégulières de Porto Koufos.
La troisième, AGION OROS ou MONT ATHOS est encore différente: elle est occupée en effet par des communautés religieuses chrétiennes-orthodoxes et il y a plusieurs monastères. Il faut signaler que les femmes n’y sont pas admises et que les hommes qui désirent s’y rendre doivent tout d’abord démontrer qu’ils sont poussés par des motifs religieux ou spirituels. Il faut donc se contenter de voir les monastères depuis le large, en faisant un tour en barque ou en bateau. De toutes façons cela en vaut la peine, car l’eau est vraiment cristalline et le spectacle donné par Agion Oros absolument fantastique.

Il y a encore beaucoup d’autres lieux, ainsi que d’autres monuments, beaux et intéressants à découvrir à Thessalonique, sans oublier bien sûr qu’il y a aussi de splendides plages où l’on peut tout simplement se relaxer au soleil.
Donc bon voyage et bonnes vacances à Thessalonique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>