Heraklion guide touristique

Heraklion, Eraclio, Iraklion, Herakleio, Kandiye ou Candia: beaucoup de noms mais une seule, unique, fantastique ville.

Nous nous trouvons donc sur la côte septentrionale de l’île de Crète, dans sa capitale. Heraklion est devenue capitale depuis peu d’années, arrachant ce titre à sa voisine Hania (La Canée). En effet dans le passé cette dernière ville était la place-forte la plus importante dans la Méditerranée orientale. Heraklion était de toutes façons, elle aussi, un lieu stratégique, vu que là se trouvait le port de l’antique ville de Cnosso.

Depuis que Heraklion est devenue capitale, soit en 1971, la ville et le port ont pris toujours plus d’importance et sont de plus en plus fréquentés. La population a beaucoup augmenté et , par conséquent, toute la partie la plus moderne de la ville est en grande expansion. L’offre dans le secteur du tourisme a elle aussi suivi le rythme et est devenue plus « moderne » et plus attractive.

Des grands navires de croisière ainsi que des ferry (cliquez ici) arrivent ici chaque jour et font débarquer dans le port un grand nombre de touristes impatients de découvrir toutes les beautés de Heraklion. Lorsqu’on arrive dans un lieu inconnu on se demande si les descriptions des dépliants ou les images vues sur internet correspondent à la réalité. Mais on peut être tranquille car ici, à Heraklion, on ne sera pas déçu: la mer est réellement limpide, les plages sont vraiment paradisiaques et le centre historique est sans aucun doute plein de charme.

Heraklion2

Foto CC-BY-SA 3.0 di Beemwej

Commençons donc par décrire ce dernier: il est enfermé entre les murs de la ceinture fortifiée érigée par les Vénitiens; ces murs ont 18 mètres de haut et se déroulent sur 4,5 kilomètres. Au sud des murs il y a le BASTION MARTINENGO. La Porte KENOURGIA date de 1587 et, au nord, il y a la Porte du PANDROKATOR.

Le Château sur mer ou Rocca al mare comme l’appelaient les Vénitiens, « Mégalo Koule » pour les Turcs, mais aujourd’hui pour tout le monde simplement KOULES, fut lui aussi construit par les Vénitiens en 1500 et il servait aussi de prison. Au cours des ans divers événements ont provoqué une partielle destruction de cette forteresse. Le Koules a été ensuite restauré et, maintenant, il domine encore le port de toute sa grandeur. Depuis les tours de vigie on a un panorama splendide sur le port et sur la ville. En face du Koules il y a l’Arsenal: c’est ici que les Vénitiens faisaient construire et réparer les navires qu’ils utilisaient pour aller par mer à la recherche de nouveaux lieux à conquérir.

Les Vénitiens ont aussi laissé en hérédité de nombreux édifices et palais, tous splendides; le plus imposant est certainement la LOGGIA VENEZIANA, datant de 1626. Ce palais se trouve dans 25 Angoustou (Rue 25 Août),  la rue qui porte du centre historique au vieux port.

Dans la même rue il y a aussi la Cathédrale AGIOS TITOS dédiée au Saint qui fut le premier évêque de l’île de Crète et qui, de nos jours encore, est très vénéré.

De la Rue 25 Août on arrive à PLATIA VENIZELOU, appelée aussi Place des Lions. Ici l’animation est extrême car tout autour de la place se trouvent des bars et des restaurants. Au centre de la place on peut admirer la FONTAINE MOROSINI ainsi que ses figures mythologiques; cette fontaine a été construite en 1628.

Fontana-Morosini

Foto CC-BY-SA 3.0 di Moonik

Depuis la Place des Lions on voit le clocher de la Basilique de Saint-Marc qui était à l’origine une cathédrale édifiée en 1239 par les Vénitiens. C’est en fait une très fidèle reproduction du Campanile de Saint-Marc de Venise. De nos jours, dans la Basilique, il y a aussi la Galerie d’Art Municipale.

En suivant Odhos 1866 (une allée très commerciale avec magasins et diverses boutiques artisanales de produits typiques) on arrive à Place KORNAROU où se trouve une autre admirable fontaine, la Fontaine BEMBO.

L’exclusive et très chic Rue DEDHALOU est pleine de touristes qui se promènent en regardant les vitrines des boutiques les plus élégantes.

La Place ELEFTHERIAS (Place de la Liberté) est la place principale de Heraklion. À proximité de la place il y a le MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE  qui conserve le résultat des fouilles faites sur divers sites archéologiques: Cnosso, Archanes, Festo, Zakros. À voir absolument: la Salle des Fresques.

Ce qu’il faut dire aussi du site archéologique de Cnosso, qui est situé à moins de 5 km d’Heraklion, c’est qu’il remonte à l’âge du bronze et qu’il s’agit d’un important témoignage de la civilisation minoenne. La ville avait la forme d’un labyrinthe (la légende du Minotaure et de Thésée parle justement du labyrinthe de Dédale) et l’on peut encore voir une partie du Palais de Roi MINOS.

Sur la route de Cnosso il y a le MUSÉE D’HISTOIRE NATURELLE de Crète qui propose un jardin botanique avec diverses espèces de flore et faune de l’île de Crète.

Aux environs de la ville il y a beaucoup de petits et suggestifs villages de pêcheurs tout comme, dans les zones plus internes, de bergers (les fromages de chèvre et de brebis sont très appréciés). Il vaut la peine de prendre le temps de les découvrir; ils ne sont pas trop éloignés de Heraklion et on y arrive facilement avec les bus. On peut se rendre aussi assez rapidement à Hania (La Canée), l’autre ville très importante de l’île de Crète.

Les plages de Heraklion sont surtout composées de sable fin et blanc; en général elles sont aussi équipées. Il est possible toutefois de trouver aussi des plages libres et sauvages. Les falaises sont d’une beauté à couper le souffle.

À 5km du centre-ville il y a la plage de AMOUDARA.Il s’agit d’une plage bien équipée et assez longue. Il y a une partie qui est libre; on peut aussi suivre des cours de windsurf.

L’une des plages les plus fréquentées et touristiques est celle de HERSONNISOS située sur la côte à l’Est de la ville.

La côte la plus sauvage se trouve à l’Ouest avec les plages de AGIA PELAGIA (il y a aussi un monastère) et de LUGARIA.

Dans le Golfe de MASSARA il y a la plage de MATALA; ici le sable côtoie la falaise dans laquelle sont nichées des grottes préhistoriques.

À 15 km de Heraklion il y a un coloré et intéressant aquarium, le THLASSOCOSMOS, qui reproduit le monde marin de la Méditerranée. Ici adultes et enfants peuvent admirer plus de 200 espèces marines.

Même les touristes les plus exigeants seront conquis par tout ce que peut offrir Heraklion, mais le cadeau le plus précieux sera sans aucun doute le magnifique accueil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>