Espagne plats typiques

Si l’on pense à l’Espagne, on pense automatiquement à la bonne cuisine, appréciée dans le monde entier. D’ailleurs comment résister à la fameuse paella? Ou à la boisson qui est la reine des fêtes estivales, la sangria?

sangria_afrutadaPhoto CC-BY-SA de Juan Emilio Prades Bel

La liste des spécialités espagnoles est très longue: tortillas de pommes de terre, poulpe grillé, chorizo, gazpacho, paella, bien sûr, sans compter les tapas (il ne s’agit pas exactement d’un mets, mais plutôt de petites portions de nombreuses spécialités que beaucoup de bars proposent pour accompagner les apéritifs ou les dégustations de vin). Il ne faut pas oublier non plus les produits typiques comme le Jamon Serrano (jambon de montagne) ou encore le Pata Negra, le jambon le plus cher au monde.

La cuisine typique espagnole est composée de nombreux mets tous très savoureux et qui peuvent satisfaire tous les gourmets; quelques plats sont moins connus que d’autres mais pas pour autant moins bons, tout au contraire. Du Nord au Sud, toutes les spécialités représentent bien les régions d’origine, tout en ayant aussi assimilé les cultures culinaires des différents peuples qui ont occupé dans le passé l’Espagne.

Dans les zones côtières de la Méditerranée ou de l’Atlantique on préfère les plats à base de poisson ou de fruits de mer alors que, évidemment, dans les zones de l’arrière-pays on propose plus facilement de la viande. Dans tous les cas, on retrouve tous les légumes typiques méditerranéens comme poivrons et tomates; on les utilise dans la plupart des recettes, sur tout le territoire espagnol.

Lorsqu’on arrive en Espagne, que ce soit en avion, par exemple à Madrid, ou en bateau à Barcelone ou à Alicante, on sait en principe déjà que le gazpacho ou la paella font partie des plats typiques espagnols et on est impatient d’y goûter au plus tôt. Mais si l’on prend le temps de connaître un peu mieux le pays on a la possibilité de découvrir aussi beaucoup d’autres spécialités qui feront apprécier encore plus la cuisine traditionnelle espagnole.

paellaPhoto CC-BY 2.0 de Manuel Martin Vicente

Par exemple, on pense que la morue salée soit une spécialité du Portugal, mais il faut dire qu’en Espagne aussi, comme chez son voisin, il y a des recettes très succulentes qui mettent en valeur ce poisson séché ou salé au goût très prononcé.

Le BACALAO COSTA BRAVA est un plat tellement riche qu’il peut être considéré par tous un plat unique, comme c’est généralement le cas pour les habitants de la région. Il s’agit de filets de morue salée sautés à la poêle auxquels on ajoute des pommes de terre et le tout finit de cuire dans un bouillon de poisson après avoir encore mis des tomates.

Le BACALAO À L’ESPAGNOLE est tout autant riche et savoureux; le poisson est tout d’abord cuit dans l’eau avant de le plonger dans une sauce à base de vin et de bouillon; on ajoute des anchois, des champignons et des crevettes et encore, avant la fin de la cuisson, des jaunes d’œuf battus et du persil.

La recette de l’AGNEAU À LA BARCELONAISE est elle aussi assez compliquée; c’est en fait une soupe avec des morceaux de mouton et d’agneau qui sont tout d’abord cuits dans un bouillon, puis passés dans l’œuf, ail, oignon et farine pour être frits avant de finir la cuisson dans une sauce tomate.

Le CHEVREAU À LA BASQUE  est une recette bien plus simple mais tout autant savoureuse: on fait rôtir les morceaux de viande avec beaucoup d’oignons, du sel et du poivre, puis on ajoute de l’eau chaude et, après 40 minutes, du riz que l’on laisse cuire encore 15 minutes.

Les ARTICHAUTS COSTA BRAVA sont vidés et ensuite farcis avec de la viande hachée, de l’oignon et des herbes aromatiques; ils sont cuits au four après les avoir placés sur des morceaux de tomates.

Le dessert espagnol le plus fameux est certainement la crème catalane. Il y en a beaucoup d’autres encore mais les plus appréciés et consommés sont les beignets ou BUŇUELOS. Ces beignets sont à base de sucre, farine et oeufs auxquels on ajoute du lait ou une liqueur jusqu’à former une pâte à frire; les beignets peuvent être farcis avec d’autres ingrédients comme par exemple des fruits. Il y a même des recettes qui remplacent les ingrédients sucrés par d’autres salés comme des champignons ou bien des épinards, ce qui fait que les bunuelos ne sont plus un dessert mais deviennent une entrée.

La sangria est sans doute la boisson espagnole la plus aimée et elle est utilisée lors de nombreuses soirées et fêtes dans le monde entier. Mais, du moment que tout le monde la connaît déjà, nous allons parler d’un cocktail espagnol moins fameux mais très bon: le CAP FINISTÈRE. L’origine du nom de cette boisson n’est pas très claire mais on dit qu’elle a été inventée par un loup de mer alors qu’il dépassait le Cap Finistère, au Nord-ouest de l’Espagne. La préparation prévoit que l’on mette dans le shaker trois glaçons avec deux petits verres de gin, du jus de citron, une cuillerée de miel et un petit verre de calvados; tout cela doit être agité énergiquement.

Il y a une grande variété de vins espagnols; il y en a un en particulier qui a dépassé la frontière de sa région d’origine pour arriver sur les tables du monde entier: il s’agit du MALAGA. Ce vin liquoreux et sucré provient de l’Andalousie et la meilleure façon de le consommer est de le boire après les repas, avec des biscuits ou des pâtisseries.

Les recettes indiquées ici sont certes moins connues que celles auxquelles on est habitué lorsqu’on parle de recettes espagnoles mais cela vaut la peine, une fois arrivé en Espagne, de chercher les bons endroits où pouvoir les déguster. Bon appétit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>