Cagliari ce qu’il faut voir

Nous désirons vous faire connaître CAGLIARI, une ville parfaite pour tous ceux qui veulent découvrir la culture sarde.

La Sardaigne (on peut y arriver en bateau) est beaucoup plus qu’une île pleine de discothèques à la mode et de luxueux yachts; on a enfin commencé à apprécier cette région pour ce qu’elle est vraiment: un lieu plein de beautés naturelles, culture et traditions.

cagliari_rathausPhoto CC-BY-SA de Hans Peter Schaefer

Cagliari est le chef-lieu de la Sardaigne; il s’agit d’une cité moderne située au Sud de l’île, au milieu d’un grand golfe entre Cap Spartivento et Cap Carbonara. La ville se trouve sur une colline et ses quartiers arrivent jusqu’à la mer; son port a toujours revêtu un rôle très important pour l’économie locale. Le tourisme est actuellement une grande ressource pour Cagliari qui est très bien reliée par bateau (cliquez ici) aux autres localités de l’île et aux plus grands ports de la côte tyrrhénienne et de la côte méditerranéenne.

Cette zone était déjà habitée à l’âge préhistorique; en effet on peut voir les témoignages de la présence de l’homme préhistorique dans les grottes du Promontoire de S.Elia, de S.Bartolomeo et du Poetto.

La civilisation nuragique est bien visible dans le paysage sarde et le meilleur moyen de connaître et comprendre la Sardaigne est de commencer par visiter le Musée Archéologique National. On pourra y admirer divers objets de l’âge du cuivre et du fer, ainsi que beaucoup d’autres des époques phenicienne, punique, grecque et romaine; on peut sans aucun doute affirmer que dans ce musée sont conservés 2000 ans d’histoire.

L’amphithéâtre romain est un témoignage de la présence des Romains au IIIe siècle, tout comme la Maison de Tigellio qui se trouve à proximité de l’amphithéâtre, dont elle est séparée par le Jardin Botanique. Les pierres des ruines romaines ont été dans le passé en grande partie réutilisées pour la construction des églises.

Dans la Cathédrale on retrouve diverses époques historiques: sa construction est des XIIe et XIIIe siècles et le style est romanique-pisan. La chaire est médiévale et provient de la Cathédrale de Pise; il y a des oeuvres du peintre flamand Gérard David; la crypte des martyrs sardes a été creusée dans les rochers et il y a aussi les tombes des Princes de Savoie.

Les églises sont très intéressantes, comme par exemple l’Église de S.Saturnino, appelée aussi Église des Saints Cosma et Damiano, du Ve siècle, qui est le plus ancien monument chrétien de la Sardaigne; il s’agit en effet de l’un des plus importants témoignages de l’art paleo-chrétien du bassin de la Méditerranée.

Le Sanctuaire de Bonaria, une construction du XIVe siècle, est lui aussi très suggestif; il est dédié à Notre-Dame de Bonaria, la sainte protectrice des marins. On peut y admirer une splendide oeuvre d’un peintre espagnol: « Crucifixion ».

Parmi les fortifications de la vieille ville on trouve: la Tour de l’Éléphant, édifiée au début du XIVe siècle, la Tour de S. Pancrazio datant de 1305, et le Bastion de S.Rémy (Terrasse Umberto I) avec son monumental escalier.

Des deux côtés de Cagliari on trouve les salines, d’une importance primordiale pour l’économie de la ville; les étangs près des salines offrent un spectacle inoubliable lorsque les innombrables oiseaux qui s’y trouvent s’envolent tous ensemble.

À 14 km à peine de Cagliari, en se dirigeant vers l’arrière-pays, on trouve une charmante localité, Assimini, fameuse pour ses céramiques.

Nous avons fait ici seulement quelques exemples de ce qu’il est intéressant de voir dans la merveilleuse ville de Cagliari; une fois sur place, il sera aisé d’en découvrir beaucoup d’autres encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>