Que voir à Positano

La réponse à la question « qu’y a-t-il d’intéressant à voir à Positano? » est très simple: c’est la ville elle-même qui est toute à voir; il n’y a guère besoin de monuments historiques ou autres attractions pour que Positano soit spectaculaire. En effet, la mer, les ruelles, les escaliers, les jardins et la montagne forment un tout absolument splendide.

Tout le monde sait que la Côte Amalfitaine (Région Campanie) est l’une des plus attrayantes zones italiennes, et même, dirions-nous, du monde entier. Les plus grands artistes, écrivains ou autres personnalités ont visité la Côte Amalfitaine qui les a enchantés avec ses paysages absolument uniques.

Positano n’est pas seulement l’une des plus suggestives localités de la Côte Amalfitaine, mais elle permet aussi à ses visiteurs de s’embarquer pour se rendre sur l’une des îles les plus célèbres: Capri (cliquez ici).

Positano_IIPhoto Pubblico Dominio

En arrivant depuis le large, on peut constater que, dans le passé, il a fallu protéger la côte des invasions ennemies car il y a plusieurs tours de vigie. La toute première est la Torre di Punta Campanella, depuis laquelle partait l’alarme qui passait aux autres tours: Sponda, Tradita et Fornillo, pour arriver enfin aux habitants du village qui se réfugiaient sur les hauteurs. De nos jours les maisons de Positano font penser à un fantastique tableau grâce à leurs couleurs vives qui ressortent sur les roches, jusqu’à la mer.

La plage la plus longue est Spiaggia Grande; de là on peut suivre le « Sentiero degli Innamorati » et, en passant devant les tours sarrasines, arriver à la plage de Fornillo. En revanche, pour aller sur les plages de Cavone et de Remmese, il faut utiliser une barque. Il en va de même si l’on désire visiter les nombreuses grottes, comme la Grotta della Porta ou celle de Fornillo.

Au large, devant Positano, il y a 3 îlots: Gallo Lungo, La Rotonda et Li Briganti (appelé aussi Castelluccia). Ces Îles Li Galli etaient d’après la légende le refuge des sirènes. De nos jours l’Île Gallo Lungo est la seule habitée.

En visitant Positano il est possible d’admirer les belles vitrines des boutiques artisanales; on peut acheter des sandales faites sur mesure, des robes aux tissus typiques, des bijoux sensationnels ou encore les céramiques traditionnelles.

L’Église de Santa Maria Assunta possède une coupole en faïence qui resplendit au soleil; on peut admirer dans l’église une icône byzantine qui représente la Madone Noire. À proximité de l’église il y a aussi une crypte médiévale avec des chapiteaux du XIe siècle.

Les escaliers sont la caractéristique de Positano: on ne peut se déplacer sans monter ou descendre des escaliers. Pour aller de la plage de Arenzo jusqu’au Bourg de Nocelle il faut gravir 1500 marches; on peut à ce moment-là admirer un panorama fantastique (appelé à juste titre le « Panorama degli Dei »), car on voit même l’Île de Capri.

Si l’on aime faire du trekking, il suffit de suivre le sentier qui part de Montepertuso pour arriver à l’Oasi del Vallone Porto où le paysage change complètement: les cascades et la nature verdoyante font oublier pour un moment la mer et la plage.

De retour à Positano il faut se préparer à une amusante et mouvementée soirée avec musique live et, en été, des concerts sur la plage. Avant tout cela il est recommandé de déguster les plats traditionnels régionaux, sans oublier de goûter au fameux « limoncello » qui est une liqueur à base de citrons, mais attention, pas n’importe lesquels, non, ce sont ceux de la Côte Amalfitaine, donc les meilleurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>