Author Archives: Valentine

Malte toute l’année, surtout à Noël

malte medina

Photo CC BY­SA de  Berthold Werner

L’île de Malte peut se vanter d’avoir plus de 300 jours de soleil durant toute l’année, et elle est entourée d’eaux cristallines, elle représente donc la destination parfaite surtout durant les mois d’été vu qu’elle est parmi les lieux plus propres de la Méditerranée, un lieu apprécié par les nageurs, par les pratiquants du snorkeling et par les amants des immersions. Mais aussi par les amants du couple plage-mer, Malte se révèle une destination parfaite aussi pour d’autres raisons.

Son histoire antique est témoignée par la haute densité de lieux d’intérêt historique qui la côtoient. Les temps préhistoriques, les catacombes romaines, les bourgs médiévaux, le patrimoine architectonique extraordinaire et artistique des Chevaliers de San Giovanni (les chevaliers de Malte), sont toutes des bonnes raisons pour visiter Malte à n’importe quelle période de l’année.

Le pays s’est en outre enfin débarrassé de l’hérédité culinaire britannique et c’est un site où vous trouverez d’excellents restaurants spécialisés en cuisine méditerranéenne. Donc voilà que Malte devient une destination touristique parfaite aussi pour les gourmets.

 

Quand y aller

L’été est agréable pour le ciel azur et pour se plonger dans les eaux limpides de la Mer  Méditerranée. Celui-ci est le moment idéal pour prendre le soleil, pour nager, pour pratiquer les immersions et pour faire des excursions en bateau.

Le printemps et l’automne sont les périodes idéales pour explorer Malte, quand le temps est beau et la température est agréable.

L’hiver apporte un risque majeur de mauvais temps (même si durant le mois de janvier la température moyenne durant la journée est de 15° C.) mais durant l’hiver les couts baissent remarquablement, on évite la foule et on peut profiter à plein des beautés de ce lieu. En outre la période de Noel est très sentie par les habitants de l’île.

 

Comment se déplacer

Malte a un système de bus assez bien organisé, il y a plein de taxis et la possibilité de louer une auto à bon marché.

Les bus

La station principale des autobus est située juste dehors de La Valletta City Gate et depuis ici on peut arriver n’importe où sur l’île. Tous les autobus avec les nombres inférieurs à 100 conduisent à la Valletta et les bus avec les nombres commençant par un X sont dirigés vers l’aéroport.

Les taxis

Les taxis sont disponibles à quelques mètres de la ville, à l’aéroport et dans toutes les zones stratégiques de toute l’île.

Location auto

Les autos peuvent être louées à l’aéroport, depuis l’hôtel ou d’avance à travers les entreprises locales et internationales.

malte ile

Photo di MyriamThyes  Pubblico Dominio

 L’île de Malte peut être divisée idéalement en deux parties : une avec une agglomération urbaine vaste qui nait sur la cote orientale, l’autre, plus déserte, qui nait à ouest dans la zone interne.

Les villes à ne pas manquer sont :

La capitale de Malte, La Valletta qui porte le titre de « Ville humble » fait partie du patrimoine Unesco, est le centre principal des activités commerciales et d’administration de l’île. Il s’agit d’une ville-forteresse qui surgit à pique sur la mer, sur les rochers de la péninsule du Mont Sceberras. Elle a deux ports naturels, Marsamxett et Grand Harbour.

Medina par contre est célèbre comme « ville silencieuse ». C’était l’ancienne capitale de Malte. C’est une sorte de petite forteresse avec des murs arabes et une architecture médiévale qui met en exhibition des palais en style baroque. Elle lui a été attribuée le titre de « Ville Notable » ; en effet elle peut être simplement appelée « notable » ou « L-Imdina ».

Cottonera (Kottonera) comprend les villes de Vittoriosa, Cospicua, Senglea toutes visibles à travers la mer.

Birkirkara est la ville plus habitée de toute Malte.

Et puis Rabat, qui nait près de la Medina et depuis laquelle on peut entre dans les catacombes de Saint Paolo. Qui aime le shopping peut aller à Sliema.

Et qui veut admirer d’autres exemples de constructions médiévales peut opter pour Victoria et la Citadelle à Gozo.

 

Noel à Malte

Malte est un pays catholique, très catholique et la fête de Noel, ici est sentie d’une manière particulière.

Dans chaque localité sont organisées des crèches, des messes avec des chants.

En particulier à La Valletta près de la Cathédrale de S. Giovanni sont organisés des chants de Noel sous la lueur des chandelles. Durant la période de Noel toutes les églises des paroisses baroques sont décorées avec les typiques lumières de Noel, rouge et des merveilleuses crèches, certaines construites artisanalement viennent préparées.

Parmi les événements plus attendus par grands et petits, nous citons le spectacle qui se tient au Théâtre Manoel.

 

Comment arriver à Malte

Malte peut être rejointe à travers mer ou en avion. Si vous avez envie d’y aller en ferry, consultez http://www.ok-ferry.fr/fr/malte-ferries.aspx  et vous découvrirez comment.

Les compagnies ariennes qui rejoignent Malte et qui partent depuis l’Italie sont nombreuses, soit celles nationales soit celles lowcost. Ryanair offre des vols directs pour Malte qui partent depuis Bari, Boulogne, Milan, Pise, Turin, Trapani et Treviso. Easyjet offre des vols directs (mais seulement depuis juillet à novembre) avec des départs depuis Milan et depuis Rome. AirMalta, la compagnie nationale maltaise, part depuis Milan, Turin, Venise, Gênes, Boulogne, Pise, Florence, Ancône, Rome, Naples, Bari, Brindisi, Lamezia Terme, Reggio Calabria, Palerme, Catane, Cagliari e Olbia. Alitalia par contre met à disposition des départs depuis Rome, Milan, Catane et Palerme.

Il est juste de savoir que la conduite à Malte est « à l’anglaise » c’est-à-dire sur le coté gauche de la route.

Parmi les règles principales du code maltais de la route il y a :

– circuler sur le coté gauche
– dépasser depuis gauche
– donner la précédence à droite
– faire les ronds-points en sens horaire (les véhicules qui tournent ont la précédence)
– mettre les ceintures de sécurité
– respecter le maximum de vitesse dans les centres habités de 50 km/h
– les lignes jaunes aux bords des routes indiquent l’interdiction de parking.

Voyage au Maroc: hiver à Marrakech

MARRAKECH

Photo CC BY-SA de Boris Macek

Marrakech est une juste destination pour toute l’année. Le printemps et l’hiver offrent le coté meilleur de cette ville, avec le soleil presque toujours assuré et des températures assez supportables (les journées sont chaudes et les nuits ne sont pas trop froides). En plein été, les températures durant la journée peuvent rejoindre les 38°. L’hiver peut être chaud et il y a l’absence de foule. Et c’est justement cette saison que nous vous conseillons de visiter Marrakech, pour gouter tous ses coins, pour sentir tous ses parfums et apprécier ses sons. Et en outre pour participer à l’événement  qui se tient chaque année durant le mois de décembre : le Marrakech Internationale Film Festival qui se tient du 5 au 13 décembre 2014. Un événement qui voit défiler les grandes stars du cinéma international et qui est accueilli par le roi Mohamed VI, avec un jury international. Une occasion unique pour voir cette ville se colorer encore plus et s’habiller dans l’attente de recevoir les grands du cinéma.

 

Comment se déplacer

Alors avant tout, pour rejoindre le Maroc il vous suffira de prendre un ferry, le voyage est bref et agréable. Dès que vous arriverez à Marrakech, commencez déjà par visiter la vieille ville. La meilleure façon et la plus pittoresque pour découvrir la Médina c’est celle de monter à bord de chars tirés par  des chevaux mais il y a aussi des moyens de transport plus modernes comme les taxis que l’on peut facilement repérer. En outre on peut louer une auto mais il est conseillable seulement s’il est nécessaire de se diriger vers des localités lointaines autrement  il est mieux d’éviter le stress de conduire dans une ville très trafiquée. Au cas où vous désiriez louer une auto, vous pouvez vous adresser à une société comme Hertz (hertz.com) nationale (nationalcar.co.uk) et budget (budget.com).

 

Qui décide d’entreprendre une vacance à Marrakech ne peut pas rater les lieux suivants :

Djemaa el-Fna

L’Unesco a désigné ce cite Patrimoine de l’Humanité. Un lieu magique, presque comme ceux des contes, fait d’enchanteurs de serpents, acrobates et vendeurs ambulants. Et encore danseuses du ventre, chansonniers et astrologues. Une sorte de théâtre de la rue qui compte plus de 1000 ans mais qui ne les montre pas du tout.

 

Hammam

D’une manière incorrecte il est décrit comme un centre de bien-être, mais un vrai hammam maroquin est beaucoup plus que ça. Une expérience à ne pas rater pour qui désire une peau de velours et parfaite.

 

Désert Agafay

Qui ne peut pas s’aventurer dans le désert du Sahara peut de toute façon vivre une expérience très belle avec une excursion dans le désert d’Agafay qui se trouve à une heure de Marrakech et qui surgit sur les chaines montueuses de l’Atlante Haut. On peut passer une journée différente du normal, en soupant sous une tente, en dormant dans un camp et vivre l’émotion du désert.

MARRAKECH JARDIN

 Photo CC BY-SA de Viault

Jardin Majorelle

Il s’agit d’un jardin botanique qui peut vanter d’avoir environ 300 espèces de végétaux parmi lesquels il y a une récolte de cactus, une récolte de bananes, une de plantes rares, une collection de palmes, une de bambous.

 

Ourika Valley

Ourika Valley se trouve à une distance de 60 km de Marrakech. Ici on peut visiter une série de villages et les coopérations féminines qui produisent huiles d’argan. Près du proche village d’Ourika surgissent différentes cascades.

 

Ou’ manger à Marrakech

La nourriture peut varier entre nourriture pauvre et ce que l’on sert aux fêtes de palais. Voici quelques restaurants de Marrakech où vous pouvez manger.

 

Gastro

Gastro est le lieu parfait pour un thé l’après-midi avec des fougasses, pour des petits pains et des desserts.

Adresse: Derb Sebaai 4, Bab Laksour, Medina
Contact: 00 212 524 37 61 73; maisonmk.com

 

 Le Restaurant La Maison Arabe

Une atmosphère maroquine parfaite et des spécialités traditionnelles cuisinées avec des herbes et des épices.

Adresse: Derb Assebhe 1, près de Bab Doukkala, Medina
Contact: 00 212 524 387 010; lamaisonarabe.com

 

Grand Café de la Poste

Voyager à travers le temps c’est possible, on peut le faire autour de l’heure de midi derrière l’office postal de Marrakech. Ici on trouve un bistrot colonial en style art déco, où on mange très bien et où on se sent comme des stars.

Adresse: Blvd El Mansour Dahbi-ed, Gueliz
Contact: 00 212 524 433 038;

 

Al Fassia

La délicatesse culinaire combinée avec la décadence de Marrakech, le tout assaisonné avec de la nourriture excellente comme poissons farcis d’herbes, l’épaule d’un agneau rôti enrichi d’amendes et de douces pyramides de couscous.

Adresse: 55 Boulevard Mohammed Zerktouni, Gueliz
Contact: 00 212 524 43 40 60

 

Mama Ti Lee

Ingrédients méditerranéen de saison avec l’ajout du piquant typiquement maroquin. Bouillon de courge crémeux avec saveur de cannelle par exemple.

 

Adresse: 13 Derb Larda, près de Tiskiwin Casa, Riad Zitoun Jadid, Medina
Contact: 00 212 524 38 17 52, mamatilee.blogspot.com
Horaire d’ouverture: de lundi à samedi, 19:30-11:00

 

 Souk Kafe

Ici on mange la cuisine authentique de Marrakech. Le personnel est toujours de bonne humeur et disponible. La spécialité est le ragout d’agneau de Marrakes. Les végétariens peuvent commander un assortiment de six salades.

Adresse: 11 Derb Souk Jadid
Contact: 00 212 662 610229

 

Amal Center

Amal Center garantit l’hospitalité classique maroquine pour les clientes et les apprentissages payés, cours d’alphabétisation et de formation professionnelle aux femmes de la localité en état de besoin. Les palais plus exigeants peuvent gouter un gâteau traditionnel de fruits de mer et biscuit aux amendes.

Adresse: angle Rue Ibn Sina Rue Allal Ben Ahmed et (dans les parages de l’Hopital sud) Gueliz
Contact: 00 212 524 446 896; hope-amal.org
Horaires d’ouverture, tous les jours de midi à 16:00

La Tunisie, la perle de la Méditerranée

tunisie mer

 

Photo CC BY-SA de Astiosaurus

 

La Tunisie est un vrai bijou du nord Afrique, immergée entre l’Algérie et la Libye, deux des plus grands pays africains, la Tunisie est un lieu qui peut être facilement ignoré sur n’importe quelle mappe d’Afrique. Mais malgré cela, c’est un lieu qui offre une grande expérience de vacance que peu d’autres destinations africaines peuvent rejoindre.

Nature et histoire sont deux ingrédients clef pour ce qui concerne les attractions de la Tunisie. Sa position sur la mer Méditerranée offre des plages incroyables, où l’on peut passer une vacance parfaite à la mer avec la classique union soleil-sable.

Les plages de la Tunisie offrent une mer turquoise qui s’embrasse avec un ciel azur. Les plages de la sauvage et pittoresque cote septentrionale, comme  Raf et Sidi Ali El Mekki,  sont baignées par les eaux chaude de la Méditerranée jusqu’à arriver autour à l’île idyllique de Djerba. Il s’agit de plages sures et adéquates pour pratiquer une vaste quantité de sports aquatiques, ou simplement pour profiter du soleil.

Quand on part à l’aventure à peu de kilomètres de la cote, on arrive dans le désert du Sarah avec ses paysages stupéfiants que l’on peut explorer sur le dos d’un chameau.

La Tunisie est riche de surprises, de plaisirs et elle offre les contrastes les plus surprenants. Plages splendides, paysages spectaculaires dans le désert et une richesse de sites historiques datant d’il y a 3000 ans, quand l’antique ville de Carthage a dominé l’entière zone Méditerranée. La combinaison entre la culture islamique et une  influence européenne rendent la Tunisie une destination touristique très populaire du Nord Afrique. Avec un climat qui descend rarement en dessous des 20 degrés, c’est un réel point chaud durant toute l’année. Donc elle se révèle être une destination parfaite pour n’importe quelle période de l’année.Voilà pourquoi, vu le climat, le top serait de s’y rendre en ferry, ici http://www.ok-ferry.fr/fr/tunisie-ferries.aspx toutes lindications.

Qui décide de passer une vacance en Tunisie peut aussi se dorloter dans le luxe et confort grâce à la vaste gamme de hôtels à 5 étoiles, grâce aux nombreux restaurants de haute qualité en style européen, en contraste avec le contexte mais en complète harmonie avec les pittoresques étalages aux cotés des rues qui offrent la cuisine traditionnelle tunisienne.

La Tunisie est la destination parfaite pour tous, pour les amants de la mer, pour ceux qui aiment prendre des photos de paysages uniques, pour ceux qui veulent pratiquer du sport (ski d’eau, vélo ecc), pour ceux qui aiment la nature et veulent se perdre dans les parcs nationaux, pour ceux qui aiment l’aventure et veulent parcourir le Sahara sur le dos d’un chameau, ou traverser le canyon.

Mais c’est aussi la destination idéale pour qui veut se relaxer avec une partie de golf, la Tunisie est en effet une destination renommée pour le golfe de classe mondiale.

tunisie maison

 

Foto CC BY- SA di Mutar

 

Une autre bonne raison pour passer une vacance en Tunisie c’est la cuisine, le plat plus célèbre est le couscous, il s’agit d’un ragout de légumes, viande poisson en sauce de tomate chaude.

Mais la vie nocturne ne manque pas. Qui aime la movida peut s’aventurer à Tunis, Hammamet, Port el Kantaoui, Sousse, et trouvera des bars vivaces et nombreux clubs ouverts toute la nuit avec une grande atmosphère.

Et puis il y a le shopping. Dans toute la Tunisie on rencontre des marchés colorés riches de n’importe quel bien : tapis, bijoux, céramiques et parfums. Dans les villes plus grandes on trouve des centres commerciaux modernes. Et encore des magasins de souvenirs qui peuplent toute la ville.

En Tunisie les festivals ne manquent pas. Les festivals tunisiens reflètent la joie des habitants. Même dans le village le plus petit est organisé au moment de fête, soit pour fêter la récolte d’été ou la saison de pêche, ou un saint de la localité, ou l’arrivée du printemps. Les visiteurs sont toujours les bienvenus et sont invités à participer aux danses, aux concours ou simplement à partager une tasse de thé. Parmi les festivals les plus célèbres nous pouvons citer :

Festival international de Carthage (juillet-aout)

Le Festival de la Médina de Tunis (septembre) se tient traditionnellement durant la période du Ramadan et offre un mix de divertissement arabe et occidental.

Le Festival du Sahara (décembre)

tunisie panorama

 Foto CC BY di Fourat

 

Parmi les lieux à ne pas rater nous citons ceux-ci :

  1. El Jem : l’ancienne ville romaine aujourd’hui accueille différentes reliques de l’empire romain
  2. Les ruines de Carthage : cette ancienne ville fut détruite et puis reconstruite par les romains autour 146 DC. La majeure partie des ruines aujourd’hui sont celles de la Carthage romaine.
  3. Dougga : une autre ancienne ville romaine qui a gagné le statu de patrimoine mondiale de l’Unesco pour être l’exemple mieux conservées de l’Afrique Nord.
  4. Grande Erg Orientale : un grand champ de dunes de sable qui s’étend pour environ 600 km depuis l’Algérie jusqu’à la Tunisie.
  5. Djerba : l’Ille plus grande du nord Afrique, célèbre pour ses plages décontaminées et pour ses splendides couchers de soleil. Et aussi pour ses sites archéologiques.
  6. Sidi Bou Said : une petite ville presque comme celles des cartes postales avec les parois des maisons blanches et les fenêtres bleues.
  7. Une localité touristique avec une mer superbe et des plages de sable fin. La médina est un patrimoine mondial de l’Unesco.
  8. Bulla Regia : en précédence c’était une ancienne ville romaine, maintenant c’est le site archéologique plus célèbre pour ses villes souterraines avec des mosaïques raffinés.
  9. Hammamet : une des destinations plus populaires en Tunisie, probablement le mérite est des plages et aussi parce qu’elle est parfait pour pratiquer des sport aquatiques.
  10. Musée du Bardo à Tunis : ce musée accueille beaucoup de pièces archéologiques qui racontent l’histoire de la Tunisie à partir de la civilité grecque jusqu’aux jours modernes.

 

Tu vois Naples et après tu meurs

naples port

Photo CC BY de Pinotto992

Stendhal au début du ‘800 écrivait sur son carnet de voyage qu’en Europe il y a des trois capitales : Paris, Londres et Naples. Ainsi il définit la grande importance que déjà en passé Naples avait aux égards des voyageurs internationaux qui la promouvaient comme étape obligatoire durant leurs voyages.

L’histoire de cette ville est  millénaire, son patrimoine est riche et met en exhibition des églises, des palais, des châteaux, des œuvres artistiques de grande valeur, son paysage est superbe, les sons et ses habitants sont uniques.

Toutes ces extraordinaires qualités attirent et fascinent depuis toujours les touristes. Ce n’est pas un cas si l’on dit « Vois Naples et après tu meurs ».

Naples fait partie de la liste des villes à visiter absolument. Ses couleurs, ses sons, les voix qui n’arrêtent jamais de parler avec ce dialecte unique. Se balader à travers ses ruelles colorées c’est comme être dans une œuvre théâtrale où l’on est en train de jouer une scène d’un marché vivace, mais en réalité ceci est la normalité, il ne se passe rien d’épatant, simplement tu es à Naples.

A’ peine arrivés à Naples, on reste enchantés, on rentre dans cette sorte de théâtre réel et tout change : les couleurs changent, les visages, les sons. Des voix ne cessent de brayer et cela fait penser initialement qu’il est en train de se passer quelque chose. Mais il ne se passe rien : ici les gens parlent, hurlent, chantent, rient, vivent.

naples posillipo

Photo CC BY-SA de Armando Mancini

 Naples est charmante comme une belle femme et elle a beaucoup à montrer.

Ici, nombreuses sont les choses à ne pas rater : Le Palais Royal, Castel Nuovo, Castel dell’Ovo, le vivace quartier Spaccanapoli, Piazza del Gesù, Santa Chiara, Chiostro San Domenico Maggiore, la Chapelle Sansevero, une chapelle du 6ème siècle riche de sculptures de la période de fin baroque; San Gregorio Armeno, San Pietro et Maiella, la Chapelle Pontano, le Dôme San Giovanni à Carbonara, le Musée Archéologique, le Musée Capodimonte, la Certosa et le Musée San Martino, la balade sur la mer Caracciolo, Rue Posillipo, Marechiaro.

Mais ce n’est pas seulement pour ces merveilles qu’il faut la visiter.

Naples est pleine d’énergie, elle est chaotique, elle folle. Naples est une expérience à ne pas manquer.

C’est aussi un des lieux plus charmants de toute l’Italie. Et de Naples il y en a une seule, c’est une ville très différente des autres. Voici quelques raisons valides pour la visiter.

Ici l’on peut gouter la meilleure pizza que vous ayez jamais mangé, si vous demandez à n’importe quel italien où il a mangé la meilleure pizza en Italie, la réponse sera toujours la même : « Naples ». Ici c’est où est née la pizza, et depuis le 19ème siècle, les napolitains ont continué cet art culinaire. Certaine des meilleures pizzerias de Naples se trouvent à Via dei Tribunali, une sorte de Saint Graal pour les amants de la pizza.

naplesPhoto CC BY-SA de Armando Mancini

Les friandises de Naples sont de la même façon très célèbres et il faut les goûter sur place : babà, zeppola, sfogliatelle, et durant la période Pâques, la pastiera napolitaine. Naples à table est une vraie gourmande. Ici on ne donne pas d’importance aux calories. Les napolitains sont des bonnes fourchettes et ils aiment gâter leur invités avec des plats exquis de tous les genres : en commençant par les pates jusqu’au deuxièmes plats. Pour cette raison, manger à Naples est un vrai plaisir dans tous les sens.

La culture de Naples est hors discussions. Il y a beaucoup de lieux à visiter.

Le Musée Archéologique National de Naples est en effet une autre raison pour y aller. Le Musée Archéologique de la ville est en effet un des meilleurs en Italie, riche de trésors anciens comme le Toro Farnésien, Artémie d’Ephèse, et une dizaine de lieux à visiter.

Si vous avez un minimum d’intérêt pour l’art, il est nécessaire de visiter le Musée de Capodimonte qui peut se vanter d’avoir des œuvres de Caravage, Raffaello, Michelangelo, Botticelli, Tiziano, Bellini, El Greco et beaucoup d’autres artistes qui ont contribué à faire l’histoire. Et puis il y a le charme des souterrains de Naples.

Naples est construite sur le tuf, une pierre volcanique. Et sous Naples se cache une autre ville faite d’anciens aqueducs, de chambres funéraires païennes, de catacombes chrétiennes.

Faire un tour à travers les châteaux de Naples est vraiment une belle expérience, ses châteaux sont un plus beau que l’autre. Et ils représentent une bonne raison pour visiter cette ville.

Depuis le centre de Naples on arrive avec une extrême facilité à son quartier le plus chic Posillipo où il y a des lieux loin des foules qui accueillent le touriste. Depuis sa colline on peut admirer le panorama de Naples. Durant les mois d’été on peut faire un plongeon dans ses eaux cristallines ou on peut faire une excursion en bateau. Ça semble étrange de se trouver encore à Naples, parce qu’ici règne la paix. Une zone relax exclusive qui vous donnera la possibilité de vous régénérer dans la Naples chaotique et engageante.

Naples représente en outre une étape parfaite pour visiter la péninsule sorrentine, Pompei et la Cote Amalfitaine. A’ tel propos, parmi tous les moyens de transport pour rejoindre la belle Naples, vous pouvez envisager d’y arriver en ferry. Bon séjour!

 

 

Les meilleurs restaurants de Barcelone

tapas

Photo CC BY de Elemaki

Barcelone est superbe, il y a beaucoup de choses à faire. Mais il n’y a pas seulement son architecture qui vous séduira : aussi son excellente cuisine. Nous vous proposons une liste de meilleurs locaux (restaurants et bars) pour manger la paella, poisson et tapas.

Il est juste expliquer qu’est-ce que sont les tapas : il s’agit d’une vaste variété de plats typiques espagnoles consommés comme des apéritifs ou antipasti. Petites portions qui accompagnent une boisson. Elles peuvent être servies froides (par exemple avec des olives et fromages) ou chaudes (par exemple polype ou calamars frits)

En Espagne on a l’habitude de souper dehors le soir en particulier durant le week-end et alterner le resto avec le bar ou l’on consomme les tapas, et souvent en consommant différentes tapas dans différents locaux durant la même soirée.

Voici où vous pouvez manger les spécialités espagnoles.

Can Sole

Un des meilleurs restaurants de Barcelone pour gouter la paella et c’est un des restos plus sophistiqués avec des garçons très scrupuleux et attentifs (vous connaissez un autre restaurant qui offre des lunettes de lecture aux invités ?). Il y a deux spécialités : la paella proposée dans différentes déclinations, et chaudes soupes de légumes secs, lentilles et patates, soupes d’oignon avec œufs.

Adresse: C / Sant Carles 4, 08003
Contact: 00 34 93 221 50 12; restaurantcansole.cat
Comment arriver: Metro Barceloneta
Horaire d’ouverture: depuis mardi à samedi, 13:30-04:00, 20:30-23:00; Sun, 13:30-16:00
Prix: diner et souper environ 35 €
Type de payement acceptés: carte de crédit
cuisine : espagnole, fruits de mer
Réservation : conseillée

Cinc Sentits

Chaque prix que ce restaurant a gagné est sans doute mérité. Le restaurant sert seulement un menu fixe : 5 plats Essencia pour 65 €, 7 plats Sensacions pour 79 €, ou encore à diner, le plus élaboré des menus à 109 €. Attendez des vous plats comme le pigeon servi de trois façons différentes.

Adresse: C / Aribau 58, 08011
Contact: 00 34 93 323 94 90; cincsentits.com
Comment arriver: Metro Universitat
Horaire d’ouverture: mar-sam, 13:30-15:00, 20:30-10:00
Prix: diner et souper à partir de € 65
Genre de payement: Carte di crédit accepté:
Cuisine: espagnole
Réservation : nécessaire

El Atril

Dans ce restaurant on peut s’asseoir entre les parois de pierre dans la salle à manger ou sous les parasols sur la petite Plaça de Sant Cugat.

Adresse: C / Carders 23, 08003
Contact: 00 34 93 310 12 20; atrilbarcelona.com
Comment arriver: Metro Jaume I
Horaire d’ouverture: Lun, 18:00 à minuit; depuis mardi à dimanche à midi à minuit
Prix: set-diner au prix € 11,80; autrement le diner et le souper environ 25 €
Genre de payement: carte de crédit acceptée

Cuisine espagnole, thaïlandaise, indienne

Réservation: pas nécessaire

tapas vitrine

Photo CC BY – SA de HakanGonenli

Bar Tapas à Barcelone

Les Tres a la Cuina

C’est un peu plus d’un magasin de gastronomie avec quelques tables, mais Les Tres est quand-même une étape vraiment parfaite pour diner. Le menu change un jour et inclus toujours une option végétarienne comme la polenta avec sauce et fromage de chèvre

Adresse: C / Sant Lluís 35, 08012
Contact: 00 34 93 105 49 47
Comment arriver: Metro Joanic
Horaire d’ouverture: Lun-Ven, 10:00-18:00; Sam, Dim, 11:00-17:00
Prix: diner avec prix hebdomadaire 9 e, brunch (seulement fin de semaine) € 10
Réservation : conseillée

Set Portes

Un élégant vieux restaurant qui sert de la paella et des fruits de mer. Il a été construit environ en 1836. La nourriture est excellente, dans le respect des anciennes recettes et de temps en temps des nouveaux plats sont ajoutés.

Adresse: Passeig Isabel II 14, 08003
Contact: 00 34 93 319 30 33; 7portes.com
Comment arriver: Metro Barceloneta
Horaire d’ouverture: tous les jours, 13:00-01:00
Prix: diner et souper environ 35 €
Genre de payement: Carte de crédit acceptée
Cuisine : espagnole
Réservation : conseillée

Bar Pinotxo

Le plus populaire parmi les bars, Pinotxo est debout depuis plus de 70 années et attire les plus célèbres chefs locaux parmi Ferran Adrìa. Il n’y a aucun menu’, mais il est possible regarder les plats exposés dans la vitrine et demander les spécialités du jour. Parmi les plats classiques de la maison il y a les calamars, les haricots d’artichauts.

Adresse : Puesta 91 (La Boqueria, La Rambla 89, 08001
Contact: 00 34 93 317 17 31; pinotxobar.com
Comment arriver: Metro Liceu
Horaire d’ouverture: lun-sam, 06:30-04:00
Prix: diner environ 20 €

Can Culleretes

Le deuxième restaurant plus ancien en Espagne, avec une mention dans le Guiness des records, Can Culleretes sert des gouteux plats espagnols à des prix vraiment bons. Essayez le ragout de sanglier et la perdrix.

Adresse: C / Quintana 5, 08002
Contact: 00 34 93 317 30 22; culleretes.com
Comment y arriver: Metro Liceu
Horaire d’ouverture: de mardi à samedi 13:30-04:00, 09:00-23:00; Dim, 13:30-16:00. Fermé depuis mi-juillet à mi-aout

Prix: diner et souper environ 20 €
Genre de payement: Carte de crédit acceptée
Cuisine : espagnole, fruits de mer
Réservation : conseillée

Kaiku

Même si il a beaucoup en commun avec le restaurant traditionnel espagnol qui sert de la paella, Kaiku est beaucoup plus que ça. Le menu change selon ce que l’on trouve de frais au marché. Assurez-vous de

Adresse: Plaça del Mar 1, 08003
Contact: 00 34 93 221 90 82; restaurantkaiku.cat
Comment y arriver: bus 17 à Almirall Aixada
Horaire d’ouverture: de mar à sam, 13:00-03:30, 19:00-22:30; dim 13:00-15:30
prix: diner et souper environ 26 €
Type de payement : carte de crédit acceptée

Cuisine: espagnole
Réservation conseillé

Tapaç24

Le chef avec étoile Carles Abellan décrit ce petit local comme le classique local de tapas mais ses tapas sont vraiment exquises.

Adresse: C / Diputació 269, 08007
Contact: 00 34 93 488 ​​09 77; carlesabellan.com
Coment  y arriver: Metro Passeig de Gràcia
Horaire d’ouverture: de lun à sam, de 9 à minuit
Prix: tapas de 3,80 €
Type de payement: Carte di crédit acceptée
Cuisine: espagnole

Quimet i Quimet

Pour les Tapas c’est le lieu idéal mais on sert on aussi du saumon cru avec crème de fromage, sauce de soie et miel. Le bar restaurant est spécialisé aussi pour le vin et les conserves : fruits de mer en boite par exemple.

Adresse: C / Poeta Cabanyes 25, 08004
Contact: 00 34 93 442 31 42
Comment y arriver: Metro Paral.lel
Horaire d’ouverture: da lun à ven, à midi, 04:00, 19:00-10:30; Sam, midi-16.00. Fermé le mois d’aout
Prix: tapas de € 4
Type de payement: Carte di crédit acceptée
Cuisine : espagnole

Mais l’Espagne ne vous séduira pas seulement pour sa bonne cuisine ! Nombreuses sont les choses à visiter et les endroits à découvrir. Pour le faire le plus vite possible, organisez votre prochaine vacance en  toute simplicité : ici http://www.ok-ferry.fr/fr/espagne-ferries.aspx  toutes infos pour votre voyage de rêve !

Les îles Pontines: les six angles de paradis

ponza mer

Photo CC BY SA de  tittimi

Eaux transparentes, sourires et ports pittoresques accueillent le visiteur qui arrive sur les îles Pontines. Il s’agit d’un archipel de la Mer Tyrrhénienne qui surgit pas loin du littoral du Lazio. Gavi, Zannone, Palmarola, Ventotene, Santo Stefano et Ponza sont les noms de ces merveilleuses îles caractérisées par des paysages superbes et par une nature décontaminée.

Appartiennent à la partie nord-ouest les Iles de Ponza, Palmarola, Zannone et Gavi.

Ponza est l’île principale soit pour sa grandeur, soit pour son importance. Une nature sauvage faite d’une dizaine de plages rocheuses et de sable, de criques et de calètes cachées, et pour terminer, par un petit village caractérisé par des ruelles pittoresques, par des locaux typiques, par des boutiques artisanales. Parmi les plages de Ponza nous pouvons citer Chiaia di Luna, Lucia Rosa, la baie de cala Fèola, la plage de Frontone. Les sous marins à Ponza auront de quoi s’amuser avec des fondais profonds et riches de trésors : les reliques d’anciens bateaux et hydrophiles datant de la dernière guerre mondiale.

A’ enchanter le touriste il y a aussi Palmanova. L’île de Palmanova est une réserve naturelle. Un lieu merveilleux qui coupera le souffle au visiteur. Parmi les nombreux lieux à voir il y a Cala Brigantina et Punta Vardella ; le Scoglio Suvace qui prend son nom à partir de sa forme qui rappelle celle du poisson suvace (un poisson semblable à la sole) ; « le grand passage de la forcina, un lieu de grand intérêt géologique ; la Grotte du Gatto à l’intérieur de laquelle on trouve une infiltration d’eau douce ; Cala del Porto ;  il Faraglione San Silverio; le Faraglione de Mezzogiorno. Une excursion en bateau portera le visiteur à la découverte de ces endroits uniques et d’une rare beauté.

ponza plage

Photo CC BY SA de Luigi Versaggi

La nature décontaminée s’étend aussi sur l’île de Zannone, la plus septentrionale de toutes les îles qui depuis 1979 fait partie du Parc Nationale du Circeo. La petite Gavi mesure seulement 700 mètres pour 350 mètres avec sa grotte homonyme.

A’ Gavi il n’y pas de plages mais seulement des criques.

Les îles de Ventotene et de Santo Stefano appartiennent à la partie sud-est des îles.

Ventotene est de petites dimensions, elle mesure en effet environ deux kilomètres, le temps passe lentement et c’est un vrai plaisir se relaxer avec ses couleurs, ses parfums, avec ses fruits. Depuis le haut elle ressemble à une baleine, et saison après saison, elle offre des paysages semblables à ceux que l’on voit dans les contes.

Nombreuses sont les choses à faire dans ce délicieux coin de paradis : on peut observer les oiseaux à travers un birdwatching très intéressant, on peut faire une visite au Musée de la Migration, au Musée Archéologique, on peut visiter le Citernes Romaine, on peut se balader dans le Port Romain, on peut visiter la Prison Bourbone, on peut faire un parcours dans la nature guidé ou participer à un cours de voile.

Une visite à l’île de Santo Stefano est la conséquence directe et évidente d’une visite à Ventotene. Deux kilomètres de cote avec des rochers qui ont toujours rendu  difficile l’abordage. Ventotene et Santo Stefano forment une merveilleuse naturelle et une zone naturelle marine protégée.

A’ part la nature décontaminée, aux paysages superbes et à la mer cristalline dans Iles Pontines il y a une autre merveille qui plaira au touriste : la cuisine : une cuisine qui peut vanter une tradition ancienne faite d’un excellent mix de saveurs qui proviennent de la cuisine romaine et saveurs de la mer.

Les îles peuvent être rejointes en ferry ou en hydrophiles depuis Formia, Terracina, Anzio, San Felice Circeo, Napoli, Pozzuoli et Ischia. Vous ne savez pas comment faire? Donnez un coup d’œil ici http://www.ok-ferry.fr/fr/iles-pontines-ferries.aspx

Parmi les îles du groupe nord-ouest (Ponza, Palmarola, Zannone e Gavi) et les îles situées à sud-est (Ventotene e Santo Stefano) il y a une distance minimale.

ponza faraglioni

Photo CC BY-SA de Wikisailing

Voyons plus attentivement les liaisons avec les Iles Pontines:

En partant depuis Formia
Linea ALILAURO (catamaran) – www.alilauro.it
Formia, tel.0771700710
Ponza, tel.077180743
Ventotene, tel.077185253
Linea Laziomar (ferry et hydrophile) – www.laziomar.it
Formia, tel.077122710 – 077123800
Ponza, tel.077180565 – 0771809875
Ventotene, tel.077185182
Linea VETOR (hydrophile) www.vetor.it
Formia, tel.069845083
Ponza, tel.069845083
Ventotene, tel.069845083

En partant depuis San Felice Circeo 
Ligne PONTINA NAVIGAZIONE – www.circeoponza.it
S.Felice Circeo, Ag. Imm. Capitol, tel.0773544157

En partant depuis Terracina 
Lignes SNIP (solo per Ponza) et SNAP (ferry) www.snapnavigazione.it –
Terracina, tel. 0773790055 – Agence Shuttle Viaggi, www.ponzaturismo.it – box porto, tel.3397722725 – 0773721748
Ponza, tel.0771820092
Ligne NAVIGAZIONE LIBERA DEL GOLFO (Linea Jet) – www.navlib.it
Naples, tel.0814203538-0814202790
Terracina, box porto tel.3483706673


En partant depuis Anzio
(Rome)
Ligne LAZIOMAR (traghetto ferry et hydrophile) – www.laziomar.it
Anzio, tel.0698600083
Ponza, tel.077180565 – 0771809875
Ventotene, tel.077185182
Linea VETOR (hydrophile) – www.vetor.it
Anzio, tel.069845083
Ponza, tel.069845083
Ventotene, tel.069845083

En partant depuis Naples
Ligne SNAV (ferry et hydrophile) – www.snav.it
Naples, tel.0814285555
Ponza, tel.077180743
Ligne ALILAURO (hydrophile) – www.alilauro.it
Naples, 0814972222

 

La spiritualité de Patmos

CHORA

Photo CC BY de Chris Vlachos

 

Parmi les iles grecques, Patmos est certainement une des plus célèbres. Dans ce bel endroit baisé par le soleil de San Giovanni a eu l’inspiration (ou mieux dire, a eu une vision) et a composé l’Apocalipse, celui-ci est le motif pour lequel Patmos est aussi appelée « Jérusalem de l’Egée ». C’est justement le monastère de San Giovanni à dépasser Chora, son chef-lieu, et dans l’ile entière on respire la dévotion des habitants.

Soit le centre historique de Chora que la grotte où est avenue la vision de Saint Jean on était déclarées patrimoine de l’humanité de l’Unesco.

Mais ce n’est pas seulement la spiritualité à rendre spéciale ce lieu. Le paysage est en effet superbe, sa cote dentelée offre des plages encadrées pas des collines verdoyantes.

 

Que faire et que voir

Se balader et absorber la spiritualité de Patmos est déjà ça une belle manière de passer la vacance, en effet il n’ya pas beaucoup de monuments et lieux d’intérêts historiques, mais une vacance dans ce lieu offre tout de même différentes choses à faire et à voir. Parmi ces choses à ne pas perdre nous citons Chora et ses monastères.

Le principal est naturellement celui de San Giovanni, le théologien.

Le bourg qui se développa autour du monastère, qui rappelle l’architecture de Crête (depuis où proviennent nombreux colons, le plus beau est celui du Dodécanèse. Le monastère plus petit de l’Apocalypse, qui se trouve à mi-route en bas vers la colline de Chora, est né autour de la grotte où l’évangéliste entendit la voix de Dieu et eut la célèbre vision.

Les lieux plus intéressants à visiter sont donc le monastère de San Giovanni et la caverne de l’Apocalypse, lieux liés à l’événement mystique qui a rendu ce lieu autant célèbre.

PATMOS MER

 Photo CC BY-SA de Rowan

 

Les excursions d’un jour

Qui visite Patmos peut faire d’intéressantes excursions d’un jour, excursions en bateau qui conduisent aux iles de Lipsi, Arki et Marathi. Généralement les départs sont prévus à 09 :00 depuis Skala. Une belle façon pour vivre cette mer aussi belle et azure.

Pour qui décide de vivre à fond ce lieu sous l’aspect religieux, une belle idée est celle de visiter Patmos durant la semaine de Pâques, quand dans une des places de Chora, l’abbé de San Giovanni revit l’épisode durant lequel Christ lava les pieds à ses disciples. Les liturgies qui se célèbrent durant les fêtes des saints sont très suggestives même pour ceux qui ne sont pas croyants.

L’annuel Festival de Musique Religieuse (cette année s’est tenu du 29 aout au 3 septembre 2014, entrée libre ; patmosfestival.gr), mis en scène dans le parc du Monastère de l’Apocalypse, qui voit des artistes de haut niveau provenant depuis toute la Grèce.

Et maintenant passons à l’aspect profane…voyons quels sont les meilleurs restaurants de Patmos.

D’abord souvenons-nous que le meilleur repas ne se fait pas en ville mais à la campagne ou sur les plages.

O Panagos tou Saranti

Poisson au four, soupe de lentilles, seiches, ris, légumes secs, dessert du jour. Et une série de photographie de Patmos exposées à l’intérieur qui constituent un réel musée. Voilà un résumé de ce restaurant.

Adresse : échangeur central, village Kambos

Contact : 00 30 22470 31570

Horaire d’ouverture : toute l’année, diner et souper

Réservation : pas nécessaire

Type de payement : seulement liquides

 

Ktima Petra

Pain noir, plats à base d’aubergines et beaucoup encore ; la majeure partie des ingrédients proviennent depuis l’entreprise agricole de propriété du local. Certains clients, durant l’attente que le plat soit servi, prennent un bain aux alentours de plages de galets. Après minuit, le restaurant se transforme en un bar vivace.

Adresse: Pétra Baia, quartier Gríkou
contact : 00 30 22470 33207

Horaires d’ouverture : depuis avril jusqu’en septembre pour le souper et bar, jusqu’au début d’octobre, seulement à diner.

Réservation : conseil de réserver en été

Payement : seulement liquides

 

Tzivaeri

Bonne nourriture, bon vin, une belle terrasse pour les mois d’été, un intérieur intéressant pour les mois plus froids avec musique grecque live le vendredi  et le samedi soir.

Contact : 00 30 22470 31170

Horaire d’ouverture : tous les jours, toute l’année, seulement pour le souper

Réservation : conseiller de réserver en été, surtout durant les soirées live

Payement : seulement liquides

PATMOS PORT

 Photo CC BY de Chris Vlachos

 

Bar et locaux nocturnes

Même si l’influence religieuse rend Patmos un endroit un peu monastique, la vie nocturne ne manque pas. Voici quelques locaux parfait pour l’après-souper.

 

Stoa

Une cave médiévale de design où l’on écoute musique ethnique, latine, jazz

Adresse : Plaza Levias, Hóra

Contact: 00 30 22470 32226; stoacafe.gr

Horaire d’ouverture: à partir de la tarde matinée jusqu’à minuit

 

Arion Café-Bar

Un style qui rappelle les vieux saloons West américain. Déjeuners et casse-croute durant la journée, musique rock classique et soul après 22h00.

Adresse: Skala

Contact: 00 30 22470 32226

Horaire d’ouverture : matin jusqu’à 02h30 la nuit

 

Comment se déplacer à Patmos

Alors, d’abord, pour rejoindre Patmos, vous pouvez opter pour prendre un ferry, ici toutes les infos nécessaires http://www.ok-ferry.fr/fr/dodecanese-ferries.aspx

Autobus : il y a différentes lignes de bus qui lient le petit port de Skala avec Chora et Grikou, moins fréquentes vers Kambos.

Scooter : la location est économique. Deux agences très sérieuses sont Aris (00 30 22470 32542) e Billis (00 30 22470 32218). Le prix de 10 € par jour.

Location auto : autre option est celle de louer une voiture, mais cela est conseillé seulement si vous êtes en groupe vu les prix hauts.

 

Voilà une sélection d’hôtels

Port Scoutari

C’est un hôtel idéal pour fêtes et voyages. Il est situé à plus d’un km à nord de Skala, loin de la route principale.

Contact : portoscoutari.com

Prix : depuis € 55 par nuit basse saison, jusqu’à € 290 pour une suite avec vue sur mer durant le mois d’aout ; en haute saison peuvent être appliqués couts minimes de séjour.

 

Asteri

Un hôtel géré par deux frères, il est à l’écart et peut vanter d’avoir des jardins gracieux, vue sur mer, facilité de parking, un salon accueillant (avec signal wifi), et une sale déjeuner. Il vaut la peine de payer un petit extra pour les chambres doubles de qualité supérieures, avec des salles de bain plus modernes et des balcons plus grands.

Localité : Skála, quartier NETIA, colline

Contact: asteripatmos.gr

Prix : tarifs officiels à partir de 45 € chambre double basse saison jusqu’à 100 € chambre double supérieure durant le mois d’aout.

 

Studios Mathios

Contact : mathiosapartments.gr

Prix : à partir de 55 € la nuit pour une chambre double et € 85 pour un appartement

Le charme de la ville de Pianosa

pianosa mer

Photo CC BY de Matteo Vinattieri

La souriante Toscane n’arrête pas de nous épater et elle se révèle une destination parfaite pour chaque saison et pour chaque typologie de vacances : collines, montagnes, mer, villes artistiques, bourgs. Il ne manque jamais rien dans cette terre autant variée. Un des endroits parfaits pour les vacances à la mer, si vous n’aimez pas la foule, c’est Pianosa.

Nous sommes dans une île de la mer Tyrrhénienne qui se trouve à moins de 10 km depuis l’île d’Elbe. Nous nous trouvons dans la province de Livourne, dans une zone, même le nom le dit, de plaine où les roches et le sable s’alternent pour offrir un paysage varié parfait pour tous les goûts. Parmi toutes les plages les plus célèbres, il y a Cala San Giovanni, une plage très belle de sable blanc qui n’hésite pas d’offrir des touches d’art : on peut en effet voir les restes d’une ancienne villa romaine. Comme la Toscane enseigne, les vignes et les oliviers ne manquent pas.

Mais la caractéristique de Pianosa est une autre. Celle-ci était la destination des condamnés, qui surgissait en effet en prison, une vraie colonie pénale, où fut emprisonné aussi le bien-aimé Président Sandro Pertini. Jusqu’à ce que l’institut a continué à être fonctionnant, c’est-à-dire jusqu’en 1999, à Pianosa il y a avait l’interdiction absolue de débarquement. Une interdiction nécessaire pour des raisons de sécurité mais qui a contribué quand-même au développement touristique de cette île habitée par une vingtaine d’habitants. Encore aujourd’hui, malgré la fin de l’interdiction, il y a une restriction : les touristes de peuvent pas dépasser le nombre de 250 par jour.

pianosa rochers

Photo CC BY de Matteo Vinattieri

Le charme de cette île consiste justement dans ce halo de mystère, dans cet air un peu solitaire, dans un état un peu abandonné où ils semblent y être les traces des ex détenus. Un village fantôme, tout à découvrir.

Voilà, après cette introduction il est indispensable de décrire ce lieu presque surréel, où la mer est cristalline, où règne une atmosphère de monastère, un lieu parfait pour qui recherche du relax. Un lieu qui, qui même avec ses restrictions, est resté décontaminé. Il y a beaucoup d’excellentes raisons pour visiter l’île de Pianosa, en voici une liste.

L’île de Pianosa fait partie du Parc National de l’archipel toscan qui protège la zone marine.
Ses fondais marins épateront les amants des immersions : ils font partie des plus riches de l’archipel toscan, mérite aussi du fait que pour plus de 150 années il ya eut l’interdiction de pêche.
Le milieu marin est varié et riche, plein de couleurs et d’espèces qui fascineront les sub. Mais aussi la faune terrestre ne rigole pas : nombreuses sont les espèces animales qui ont choisis cet endroit comme leur habitat, espèces intéressantes même du point de vue scientifique comme certaines entités endémiques.

En ce qui concerne les attractions à voir à Pianosa, nous pouvons citer Forte Teglia, une imposante structure fortifié qui surgit dans la zone habitée de Pianosa Ile, Palazzo della Specola est une autre structure fortifié, elle aussi à l’intérieur de la zone habitée de Pianosa. Les deux structures protégeaient le port de l’île.

pianosa ville

Photo CC BY di Magnus Manske

En ce qui concerne les édifices religieux, nous citons l’église de San Gaudenzio, l’église de San Nicolo’, la chapelle de San Giovanni Battista. Et encore le port romain de Pianosa, son phare, la Tour de Babèle, les Catacombes datant du troisième et quatrième siècle et composée par un dense entrecroisement de galeries, l’ancien port avec ses murs.

Pianosa, nous le répétons, semble presque être un lieu fantôme, le tourisme de masse ici n’est pas encore arrivé et les structures de réceptions ne sont surement pas à la hauteur de celles des localités plus vacancières. Sur l’île de Pianosa on trouve un petit bar restaurant et un hôtel de 10 chambres.
Pour qui voudrait visiter Pianosa même seulement pour une journée peut le faire en rejoignant en toute commodité l’île d’Elbe. Une belle manière pour visiter Pianosa est une excursion naturellement guidée. Les excursions peuvent se faire à pied ou en vélo (on peut louer une mountain bike).

En ce qui concerne la balnéation, le bain est permis seulement sur les plages de Cala Giovanna qui est située près du seul bar restaurant.

Comme arriver sur l’Ille de Pianosa

L’île de Pianosa peut être rejointe avec un ferry en départ depuis Piombino ou depuis l’île d’Elbe (Rio Marina), ici http://www.ok-ferry.fr/fr/ile-pianosa-ferries.aspx toutes les infos.

Depuis Piombino et depuis Rio Marina (Ile d’Elbe) seulement le mardi avec le ferry de la Soc. Toremar. Pour infos contacter les offices Toremar de Piombino Tel 0565/31100 ou l’Ille d’Elbe de Rio Marina Tel 0565/962073.
Dans la période d’été il est possible de rejoindre Pianosa même en bateau à moteur depuis Marine de Campo et/ou depuis Marciana Marina. Ille d’Elbe : tous les jours durant la période d’été.

Valence

Valence est une ville espagnole d’une dimension moyenne qui est en train d’attirer l’attention chaque année d’un flux toujours majeur de jeunes touristes, ouvert à de nouvelles expériences et passionnée de voyages lointains de tourisme de masse. En réalité, en ville nombreuses sont les choses à faire et celles à voir, et la visite à Valence est idéale pour tous, par les groupes d’amis qui voyagent avec un sac à dos, ainsi que les familles avec enfants.

Voyons dans ce mini guide sur Valence quelles sont les choses à faire et à visiter, et ce que vous ne devez absolument pas rater durant un voyage dans cette merveilleuse et stimulante ville espagnole.

valence ville

 Photo CC-BY-SA de mauro_ventura

Commençons d’abord par analyser la situation climatique de Valence et les périodes de l’année plus adéquates pour effectuer un voyage sans problèmes et mauvaises surprises.

 

Quelle est la meilleure période de l’année pendant laquelle visiter Valence

Valence est caractérisée par un climat assez doux et agréable durant toute l’année : un grand avantage pour la ville, qui est en train d’attirer un nombre toujours majeurs de touriste surtout grâce au fait que chaque mois de l’année est parfait pour visiter les attractions de la ville plus célèbres et suggestives.

Après ça il est nécessaire de spécifier que le printemps et l’été sont certainement les moments pendant lesquels Valence montre son côté meilleur. Nous sommes en automne maintenant, mais le climat est encore doux pour vous rendre à Valence en ferry, découvrez ici comment http://www.ok-ferry.fr/fr/ports/ferries-valencia.aspx

Pour ceux qui ne supportent pas les températures élevées et la chaleur typique de l’été, nous vous conseillons les mois qui vont depuis mars à suivre, jusqu’à la saison d’été. Pour ceux qui adorent la mer et veulent une vacance à l’enseigne du relax sur la plage, à dorer sous le soleil et buvant des drinks glacés, par contre, la période idéale est l’été quand les températures sont élevée et le soleil est toujours présent.

Valence est agréable à visiter durant les périodes de l’année pendant lesquelles en ville sont organisés des événements, foires et festivals, ainsi que durant les célébrations de la semaine sainte. Juste dans période de Pâques, c’est un des événements plus aimé par les touristes parce que les célébrations et les rites qui la caractérisent sont vieux de siècle en siècle et ils conservent un charme éternel.

A’ ne pas perdre durant la Semaine Sainte est sans aucun doute la procession  avec les chars qui rappellent la passion du Christ, en la réinterprétant d’une manière toujours différente et originale. Les chars sont suivis par des pénitents habillés avec des tuniques très particulières, avec chapeau et manteau. La procession défile à travers tous les quartiers plus charmants de Valence, en particulier ceux plus antiques et suggestifs comme Cabanyal et Grau.

La deuxième célébration religieuse plus importante de Valence est le festival des Croix de Mai. Dans cette fête les habitants de Valence rendent hommage à Notre Dame du Pardon avec une procession de chars et décorations réalisées avec d’énormes et colorées croix de fleurs. La deuxième dimanche du mois, ensuite, est le moment durant lequel l’effigie de la Vierge est emmenée en procession : la ville se transforme en un tapis de fleurs et de pétales parfumés.

Pour les plus jeunes et aventureux il y a une autre opportunité de divertissement en assistant à un rite qui se répète de la même manière depuis des siècles : la Tomatine. Si vous ne la connaissez pas, il s’agit d’une bataille symbolique qui a comme seule arme les tomates. Chaque année, durant la Tomatine on en utilise plus de 140 tonnes. La Tomatine se tient dans un petit village près de Valence, à Buñol.

 

Que faire et voir à Valence

Si vous êtes en train d’organiser un voyage à Valence, voici quelques conseils sur ce que vous pouvez faire et voir en ville. Il y a en effet des attractions touristiques et des monuments que vous ne pouvez vraiment pas rater à Valence. Quels sont-ils ? Découvrons-les ensemble dans ce guide de la ville bref mais utile.

Valence est composée par différents quartiers et en particulier le centre historique, zone de majeur intérêt touristique, compte de 3 districts, le Barrio du Carmen, le Centro Historico Nord et le Centro Historico Sud. Le reste de la ville s’élargit vers la mer, avec des quartiers en périphérie : l’Eixample, le Russafa, la Citadelle des Arts et des Sciences, le port et la Réserve Naturelle de Albufera.

Commencez votre exploration de Valence avec les 3 portails d’accès à la splendide Cathédrale : la Puerta del Los Hierros, en style baroque, la Puerta del Palau, en style romanique, et la Puerta de Los Apostoles, en style gothique.

La Cathédrale de Valence (depuis 2009 Patrimoine de l’Unesco), est un édifice d’un charme sans mesures : elle a été construite au XIII siècle dans un endroit vraiment suggestif. Ce lieu considéré sacré depuis les temps antiques et il a accueilli en précédence une mosquée musulmane et un temple romain.

Juste dans les parages de la Cathédrale, à environ 200 mètres il y a la Basilique de la Virgen de los desamparados, datant du XVII siècle. L’église se trouve dans la splendide Plaza de la Virgen, symbole religieux de Valence parce qu’elle est liée aux célébrations des Fallas.

Très intéressants à voir sont aussi La Lonja de la Seda de Valence, pour mieux dire le vieux marché de la soie (depuis 1996 Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco), et le proche marché centrale de Valence, où vous pouvez profiter aussi pour faire un peu de shopping de produits typiques.

Valence sciences

Photo CC-BY-SA de Xavl

Tout au long du fleuve vous ne pouvez pas renoncer à une balade relaxante dans les jardins du Turia, un vrai paradis de tranquillité, du vert et de la paix en plein centre.

En ce qui concerne la movida et les sorties le soir, vous devez vous rendre à Calle de Los Caballeros (essayez l’apéritif à base de Agua de Valence) ou dans le Barrio du Carmen, dans le cœur du centre historique. Beaucoup de locaux, puis dans la Ciudad universitaire ou tout au long des plages, surtout en été.

Explorer la Sardaigne

Une vacance en Sardaigne dans une terre paradisiaque avec des paysages à enlever le soufflé et nombreuses choses à faire. Découvrons-la ensemble.

Alghero et le Golfe de l’Asinara

A’ nord-ouest de la Sardaigne, sur la cote appelée Riviera Corallo, surgit Alghero, délicieuse ville qui conservent l’architecture et le dialecte des anciennes origines catalanes. Tout au long du port, des ruelles et des places du beau centre historique, il y a une brillante vie nocturne faite de cafés à l’air, restos et locaux de tous les genres.

sardaigne mer

 Photo CC BY-SA de patano

Au sud de Alghero, un morceau de route sur la cote panoramique, avec de jolies vignes et de vols d’espèces protégées comme le rare vautour griffon, qui conduit à Bosa, antique ville posée sur le fleuve Tempo, avec la grande plage de la Marine surmontée par la Tour aragonaise.

Vers nord la côte forme le long et bien servi Lido de Alghero, puis elle se divise en une infinité de baies de sable blanc fin dont nous pouvons citer les plages de Punta Negra, des Bombarde et du Lazzaretto : on entre dans le golfe de Porto Conte sur lequel s’étend Mugoni, longue plage ornée par la belle pinède avant de rejoindre l’imposant promontoire de Capo Caccia qui cache la spectaculaire Grotte de Neptune.

En poursuivant on trouve les plages de Porto Ferro, protégée par un cadre de dunes qui ferme une mer bleue de Porto Palmas et de l’Argentiera avec son antique village de mineurs. En continuant vers l’intérieur, on rejoint le lac Baratz, silencieux enchantement immergé dans un bois de pins maritimes.

Sur la péninsule à l’extrémité nord-occidentale, derrière le Cap Falcone, voici le village de Stintino, en face de l’île de l’Asinara.

sardaigne rochers

 Photo CC BY-SA de Stahlkocher

Les plages sont magnifiques, en particulier Coscia di Donna, Saline et La Pelosa, caractérisées par le sable blanc et par une mer incroyablement turquoise. Sur la cote qui conduit depuis Porto Torres jusqu’à Castelsardo se trouvent tout au long de la plage de Platamona, delimitée par une vaste pinède, et celle de Lu Bagnu. Castelsardo est une gracieuse ville sur la cime du promontoire en face d’une mer infinie, renommée pour son centre historique très beau et pour les produits de l’artisanats.

Quittons Castelsardo, dans le trajet de cote qui porte vers Isola Rossa, l’embouchure du fleuve Coghinas, forme des belles plages longues comme San Pietro a Mare, près de Valledoria, et Li Lunchi, à une petite distance depuis le centre de Badesi, caractérisée par de haute dunes entourées par une nature verdoyante typiquement méditerranéenne et pinèdes.

Le bourg des pêcheurs de l’Isola Rossa prend le nom par la couleur de la petite ile de granite située en face du pays : la majestueuse tour aragonaise et le gracieux petit port touristique sont des sites à voir, ainsi que la belle plage de La Marinedda, pas loin du centre habité.

Après l’Isola Rossa commence la côte Paradiso ; le territoire est en grande partie un parc naturel, caractérisé par une riche nature méditerranéenne, roches de granite roses creusées par les vents et des criques spectaculaires qui plongent dans le bleu intense de la mer. Ici on trouve de nombreuses anses mais aussi des petites baies d’une beauté enchantée, certaines qui peuvent être rejointe seulement en bateaux, et la seule plage de sable, celle de Li Cossi.

Avant de continuer avec les détails, découvrez comment rejoindre la Sardaigne, par exemple en ferry http://www.ok-ferry.fr/fr/sardaigne-ferries.aspx

Dans cette zone on peut faire différentes excursions, voici quelques conseils :

Alghero : le centre historique avec les bastion, les tours aragonaises, le cloître de Saint François, les boutiques d’artisanat ; à ne pas rater la nécropole de Anghelu Ruju, le village nuragique de Palavera et la  Grotte de Neptune, même en bateau.

Bosa : l’église romane de Saint Pierre, le Château des Malaspina, la localité est connue pour la production de cuir et du fil d’or, du filet et du vin Malvasia. Le Parc National de l’Asinara depuis Port Torres jusqu’à Stintino ; les édifices qui ont accueilli la super prison, une belle balade et un bain dans le super aquarium naturel.

Stinttino : nait comme village de pêcheurs, aujourd’hui développé comme centre touristique : depuis Cap Falcone une vue magnifique du Golfe de l’Asinara et de la Mer de Sardaigne.

Sassari : depuis la Place Italie tout au long des ruelles de l’avenue, Place  Château, Place Université ou Rue Rome ; à visiter le Musée Archéologique Sanna, le Dome et la Source du Rosello. 20 km à sud de Sassari, la Basilique de la SS Trinité de saccargia, de la période romane-pisane et l’importante structure architecturelle du Nuraghe Santu Antine.

Castelsardo : le bourg d’origine aragonaise, puis génoise, la Cathédrale de S. Antoine Abate et l’églisee de Sainte Marie ; impressionnante l’usinage artisanal de plantes autochtones, l’aspedèle et la palme naine, la tradition renfermée dans le Musée Nuraghe Paddaggiu et la Roche de l’Eléphant, à l’intérieure de laquelle on trouve une « domus de janas » enterrement néolithique.

 

La Côte Nord Est

C’est la zone la plus connue et célébrée de la Sardaigne pour ses beautés extraordinaires naturelle et pour sont irrésistible rappel de la Côte Smeralda, entre les localités plus exclusives et célèbres au monde. La découverte commence depuis Sainte Térèse de Gallura, située sur l’extrémité de la pointe au nord de l’île, en face de la Corse, une des destinations plus appréciées.

La Tour de Longosardo, symbole de la ville, domine le port touristique très fourni d’où partent quotidiennement les excursions vers l’archipel de La Madeleine avec ses bijoux cachés dans une mer de rêve comme celle de S.Marie, Budelli, avec la plage rose, Spargi  avec les eaux cristallines de Cala Corsara et pour  les iles françaises décontaminées de Lavezzi, Piana et Cavallo.

Impossible renoncer à une visite et un bain à Capo Testa promontoire granitique aux angles duquel s’étendent les superbes baies de La Colba et Baie Santa Reparata. Très belle la plage de sable fin Rena Bianca qui se trouve en face des Bocche de Bonifacio ; d’autres plages enchantée comme Rena Maore, entourée par une pinède, La Marmorata, Vallée de l’Erica et Conca Verde, perles de suprême beauté situées en face d’une mer d’incroyables tonalités de bleu.

A’ Palau mérite une visite Capo D’Orso, le promontoire rocheux modelé d’une telle forme par l’érosion du vent et de l’eau, dans les alentours se trouve la plage de Port Mannu. Méritent aussi les plages de la Sciumara et de Port Faro, à part le Port Pollo, paradis pour les surfeurs Chaque 15 minutes un ferry lie la Madeleine, la seule parmi les îles de l’archipel avec un centre habité où vous serez obligés de visiter la maison Musée de Garibaldi à Caprera et faire un bain dans une des nombreuses plages facilement accessibles même depuis terre.

Une route panoramique de la cote lie Palau au Golfe d’Arzachena où se trouvent Laconia, Cannigione et Baie Sardinia, accueillants et animés centres vacances doués de nombreuses structures et de tous les services pour le tourisme balnéaire et la nautique du port.

Les alentours sont riches de superbes plages baignées par des eaux cristallines comme celles de Isuledda, de Tanca Manna, de Battisti et de Barba Bruciata. Roches de granite encadrées dans la nature verte de nombreux arbres, plages candides baisées par une mer légendaire sont la base de la Côte Smeralda , fréquentée par le Jet Set international et site d’importantes manifestations.

Les activités balnéaires sont garanties par les splendides plages qui se trouvent dans les alentours de la célèbre Porto Cervo. En continuant vers sud on peut rejoindre le Golfe de Cugnanga, une suggestive baie naturelle. Une autre célèbre localité de la zone est Port Rotondo, qui se trouve dans la baie naturelle enchantée en face des îles Soffi et Mortorio.

A’ peu de distance s’ouvre le Golfe de Marinella avec la plage homonyme. A’ suivre le village des pêcheurs du Golfe Aranci, dans ses alentours vous trouverez des plages fantastiques.

sardaigne ville

 Photo CC-BY de Marek Ślusarczyk

Le Golfe de Orosei et la Côte Orientale

Après avoir quitté Budoni, en continuant à descendre tout au long du littoral orientale, on rencontre la Côte des Oléandres, elle aussi riche de plages enchantées, come s’Ena et sa Chitta, ensuite Siniscola, Berchida, Bidderosa, une oasis de faune avec une mer décontaminée, Cala Ginepro, Cala LIberotto et Fuil’e mare. Tout de suite après voilà Orosei, gracieux petit village d’origine médiévale située dans la plaine fertile formée par l’embouchure du fleuve Cedrino, d’où commencent les longues plages de Sa Marina et Su Barone qui continuent avec Avalé, Orsalla et cala Cartoe. Depuis ici vous êtes obligés à faire une visite dans le cœur de l’île, dominée par les cimes rocheuses et par les bois du Gennargentu, qui conservent intacte le caractère et la culture du peuple sarde.

Le centre plus important est Nuoro : bénit par la statue du Rétenteur située sur le mont Ortobene, depuis lequel on peut profiter d’un panorama extraordinaire sur toute la barbagie. Au centre du Golfe de Orosei, aux pieds du volcan Codula Manna et entourée par des montagnes de calcaire riches de bois, on trouve Cala Gonone, on y arrive depuis Dogali à travers une gallerie creusée dans la roche. Depuis le port de ce joli village marin on peut s’embarquer pour une excursion vers la grotte de Bue Marino ou pour un bain inoubliable dans les eaux incroyablement turquoises de Cala Luna, Cala Sisine, Cala Biriola, Cara Mariolu et Cala Goloritzè.

La route orientale sarde continue avec un trajet qui monte jusqu’à plus de 1000 m sur le niveau de la mer à travers le mont d’Orfosolo et Baunei, un paradis pour les amants du trekking. La côte est riche de panoramas à enlever le souffle, forets, rochers à pic sur la mer, pour arriver à la belle plage de Sainte Marie Navarrese et Lotzorai.

A’ la base du Cap Bellavista près de la ville de Tortolì, on trouve le centre touristique de Arbatax, célèbre pour ses roches rousses. Le littoral continue avec de longues plages de différentes caractéristiques, chacune belle et unique.